Facebook: comment avoir plus d’interactivité sur sa page

Étiquettes : , ,

On ne compte plus les avantages que Facebook apporte à une marque. Mais quels sont les statuts qui génèrent le plus de «like», «share» et «comments»?

Votre rôle, en tant que communicant web, c’est d’offrir à l’internaute ce dont il a besoin, où et quand il en a besoin, tout en l’impliquant dans votre publication. Vous devez lui parler de lui, de ce qui l’intéresse.

Sur Facebook, il existe quelques astuces pour créer ce sentiment d’appartenance, pour fidéliser et inciter votre lecteur à réagir, partager ou liker.

Rédigez des statuts qui attirent les internautes

Ecrire sur Facebook, c’est aller droit au but en postant un message clair et concis (selon l’étude « Buddy Media et Mashable », une publication ne doit pas dépasser 80 caractères). Plus votre nombre d’abonnés est grand (et donc diversifié), plus vos messages doivent être courts et percutants. Voyons quelques conseils pour encourager les internautes à être actifs sur votre page Facebook:

Misez sur les visuels

  • A travers le cover (la photo principale de votre journal) sur votre page Facebook, le visiteur doit tout de suite percevoir votre identité.
  • La photo de profil doit être changée le moins souvent possible afin de rester un élément d’identification à la première vue. Si vous avez un logo, c’est là qu’il doit se trouver, en bonne qualité.
  • Les onglets épinglés en haut de la page vous permet de mettre en valeur les services qui sont utiles à vos fans et internautes: événements, album photos, inscription newsletter, jeux concours, etc.  4 onglets apparaissent par défaut en haut de votre page. Il peut y en avoir 12 au maximum.
  • Les internautes doivent pouvoir enregistrer et tagguer vos photos. Si vous uploadez plusieurs photos dans un album, portez une attention particulière aux 4 premières photos car ce sont celles qui apparaissent dans le Newsfeed (la page des actualités) des internautes.

Actualisez votre contenu

  • Créez du contenu exclusif en partageant, par exemple, des photos de votre équipe dans leurs bureaux, des moments de pauses déjeuner, etc.  Annoncez un événement, promouvez le début d’une campagne, affichez des promotions, créez du scoop et n’hésitez pas à surfer sur l’actualité, etc.
  • Parlez en « Je » (ou en « vous ») pour créer plus de relation avec vos fans.  Eviter à tout prix le langage corporate. Vos lecteurs ne se sentiront pas pris à parti et votre message aura moins d’impact.
  • Organisez des concours, des quizz, des défis: créez du contenu qui pourrait générer le buzz. Poussez vos fans à utiliser leur créativité et à partager vos posts avec les autres membres. Par exemple: si l’annonceur vend des tenues de danse. Le défi pourrait être: « Danser en tutu sur la place Montmartre, Cap ou Pas Cap? »
  • Posez des questions à réponse fermée: Posez régulièrement des questions afin de générer des commentaires. Moins vous demandez à l’utilisateur de réfléchir ou de s’impliquer,  plus vite il répondra. Par exemple : « Si vous pouviez danser sur l’une des plus grandes scènes du monde, tu choisirais: a) Rome b) Paris c) New-York d) Séoul ».

Incitez les membres à cliquer sur « j’aime »

  • Poussez les fans à réagir en leur demandant explicitement de laisser un « j’aime » sur votre statut. Rédigez des phrases simples, courtes, à la forme impérative et active. C’est ce qu’on appelle un call-to-action. Par exemple : « rejoins-nous », « deviens fan », « tu aimes Coca-Cola ? Il y a un bouton pour ça ! ».
  • Valorisez vos fans. Mettez-les sur un piédestal, montrez leur de la considération. Likez, par exemple, leurs commentaires. Ils verront que vous accordez de l’importance à ce qu’ils écrivent. Et, pourquoi pas, récompensez vos fans qui sont les plus actifs sur votre page (avec des réductions exclusives, des cadeaux, etc). C’est du donnant donnant.

Utilisez les tags Facebook

  • Taguez des pages en insérant le caractère « @ » devant le nom de la page ou le nom de la personne auprès de qui vous souhaitez réagir. Cette technique permet de paraitre sur le profil des personnes que vous taggez. Mais aussi sur la page d’actualité de leurs amis.
  • Détectez les discussions sur des sujets qui vous concernent, en dehors de votre page Facebook. Les outils : Google Alerts, YouSeeMii, Hootsuite, vous permettent de faire de la veille sur votre marque.  Lorsqu’on parle de vous ou si le sujet vous donne la légitimité de le commenter, lancez-vous.  Mais intervenez avec des remarques constructives, invitant au dialogue afin d’intéresser les membres et de les inciter à consulter votre page.

Générez plus de trafic sur votre page

  • Insérez en signature dans vos emails, sur vos cartes de visites, un lien vers votre page Facebook ou un code QR. Votre signature doit être un appel à l’action « Suivez-moi sur Facebook ! », accompagné de l’URL.
  • Demandez à votre réseau d’amis, de partager votre page à leurs amis. Invitez vos amis à rejoindre votre page grâce à l’application « Invitez vos amis » sur Facebook. Pensez à personnaliser les invitations envoyées à vos amis, expliquez leur brièvement ce que ça représente pour vous!

Et l’achat de fan, dans tout ça?

L’achat de fans peut donner l’impression d’être populaire. Pour donner un petit coup de pouce « notoriété », cette solution pourrait vous traverser l’esprit.

Mais, finalement, ce n’est pas une bonne pratique. Mieux vaut favoriser des solutions saines et recruter de vrais fans, engagés. De plus, l’achat de fans peut vous créer une mauvaise image, si on découvre la supercherie.

Pour conclure, il est évident que rassembler une communauté sur Facebook demande du temps, des idées, de l’imagination. C’est un travail sur le long terme.

Et vous, avez-vous d’autres conseils pour augmenter l’interactivité sur une page Facebook? Qu’est ce qui fonctionne sur votre fanpage?

Dans le prochain billet, nous parlerons d’une étude sur les statuts qui incitent les fans à cliquer sur « J’aime », à partager et commenter sur une page Facebook.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus