Application mobile

Étiquettes : ,

La concurrence est rude sur le marché des applications mobiles. Les USA représentaient 70% du marché en 2013. Mais alors comment se différencier et monétiser son application mobile? 

Il y a quelques mois, un ami a développé une application mobile « Mood Me« . Le concept est, certes, vendeur: cette application transforme vos photos en 3D. Mais le problème, c’est qu’elle ne produit, pour l’instant, aucun bénéfice.  Un concept fort gagne toujours. Mais votre business model doit tenir la route…

En manque d’idées pour monétiser votre application mobile. Découvrez quelques pistes.

Mais avant, lisez d’abord ceci:

  • En 2013,  56% des Français n’ont pas d’applications payantes,
  • 58% des répondants utilisent au moins 6 applications par jour,
  • 55% des utilisateurs d’Android consultent le Google Play Store dans leur lit, principal lieu pour sa consultation !
  • Les jeux restent les applications privilégiées des utilisateurs : 71%
  • La principale raison de suppression d’une application est la présence de bugs (76%), selon l’institut Gartner.

Monétiser son application mobile

 Un concept fort gagne toujours. Mais votre business model doit tenir la route… 

La publicité: il existe plusieurs formats : la bannière publicitaire au-dessus ou en-dessous du header, la bannière dans le bas de la page (dans le footer), la publicité qui s’affiche sur tout l’écran lorsque vous ouvrez une application, etc. Et elles peuvent également prendre la forme éditoriale d’une bannière proposant des articles similaires à celui dont vous êtes entrain de lire. Ces recommandations d’articles proviennent de sources internes, mais aussi externes. Les régies ne manquent pas d’inspiration… pour vous faire sortir votre carte bleu. Elles poussent toujours plus loin les limites: je pense au native advertising. Avez-vous déjà utilisé la solution Admob? Elle appartient à notre cher ami Google, encore et toujours. C’est l’une des principales régies publicitaires pour mobile !  Si le nom de Google vous donne la migraine, d’autres régies publicitaires spécialisées dans le mobile sont toutes aussi efficaces : TaboolaOutbrainLigatus.

Le Freemium: un modèle économique fondé sur du contenu gratuit, mais limité. L’internaute doit payer pour accéder à du contenu additionnel. Un business plan, de plus en plus utilisé par la presse traditionnelle en ligne. Pour les amateurs d’applications de jeux, il  s’agit des bonus et autres avantages payants qui vous permettront d’avancer dans le jeu ou encore pour continuer à jouer tout simplement.

Le partenariat: faire appel à des annonceurs qui communiquent vers votre public cible peut être une première solution. C’est du win-win: vous faites la promotion d’un site web, d’un annonceur, ou d’une marque en-dessous de vos articles via une bannière publicitaire.

Référencement un jour, référencement toujours

Une application mobile se doit être bien optimisée pour maximiser sa visibilité dans les différentes plateformes de téléchargement d’applications, sans oublier sur Google ! Plus de la moitié des recherches d’applications se font via le moteur de recherche Google. Alors lisez nos précieux conseils, juste ici –> « Les marques et les applications mobiles »

Et vous? Avez-vous d’autres idées pour monétiser une application mobile? On est preneur ! 

Vous voulez en lire plus? je vous conseille la lecture  « Comment monetiser une application mobile gratuite ? » de Sébastien BLERIOT.


Commentaires

  1. Sara dit :

    Salut, Je te remercie cher ami de cet article intéressant.
    Franchement, le secteur d’affiliation en français est très faible selon expérience. J’ai commencé avec 1tpe.com je reçois des commissions faible genre 200 à 300 euro / mois.
    Présentement, je travaille plus sur le marché anglophone (usa, canada Australie..), et je te recommande fortement de penser au marché anglophone.
    Voici mes gains avec clicksure.com par exemple :
    http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=833635mesgainsclicksure.jpg
    Voici ma méthode personnelle : http://tinyurl.com/nv48hrs (j’aurai une commission, si t’achète cette méthode avec mon lien d’affiliation)
    Ça me fait plaisir de partage mon expérience avec un de collègue comme toi : )
    Merci et bonne journée.
    N.b : désolée de mon faible français, parce que je parle plus anglais que français.

    Sara
    sarawhitecanada@gmail.com
    Montréal – Québec

  2. Abdel dit :

    salam, très bon sujet , je voudrais bien commencé les apps mob, merci de ton aide

  3. Lilias dit :

    Bonjour,
    Merci, votre post m’intéresse beaucoup, je vous contacterai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus