Les réseaux sociaux remplaceront-ils les moteurs de recherche? C'est ce que laisse entendre le rapport annuel Forrester sur la recherche Internet.

Étiquettes : , , ,

Facebook remplacera-t-il Google pour la recherche? Peut-être… ! C’est en tout cas ce que laisse entendre le dernier rapport annuel Forrester concernant la recherche d’information sur la Toile.

Selon une étude 2012 réalisée par Forrester auprès de 33 000 internautes canadiens et américains, les utilisateurs changent leurs habitudes de recherche et les méthodes évoluent peu à peu.

La voie naturelle reste majoritaire. Google en tête, les moteurs de recherche traditionnels restent la principale clé d’entrée sur Internet, média de la demande.

Pour accéder à des sites ou découvrir de nouvelles pages web, 54% des sondés passent encore et toujours par un bon vieux moteur de recherche, contre 50% en 2011. Chose plus intéressante, la recherche sur les réseaux sociaux prend de l’ampleur et progresse rapidement.

32% recherchent via les réseaux sociaux

Si cette dernière ne représentait que 18% en 2010 et 25% en 2011, aujourd’hui ce sont 32% des internautes qui emploient les réseaux sociaux pour la découverte de nouveaux contenus en ligne. Les liens hypertextes pointant d’un site à un autre occupent enfin la troisième position, avec 28%. Il s’agit là d’une pratique en baisse, qui était estimée à 31% l’an passé.

Tendances globales mises à part, l’étude de Forrester permet de constater que les liens sponsorisés sont les moins exploités dans la découverte de sites.

Et le SEA dans tout ça?

Utilisés par seulement 18% des internautes, les résultats commerciaux sont en grande partie ignorés lors des recherches. Une tendance toutefois à la hausse puisqu’en 2011 les sondés étaient 8% à les consulter.

Vous y croyez vous? Et vous, vous faites vos recherches sur Google, Twitter ou Facebook? Ou ailleurs?

 


Commentaires

  1. Ping : Les réseaux sociaux remplaceront-ils un ...
  2. Avatar Flambert dit :

    Je suis d’accord avec le commentaire, de quel type de recherche parle t-on, le produit et services ou le nom d’un copain d’enfance ? Sujet à creuser je pense pour distinguer la valeur ajoutée des 2 leviers de manière plus précise.

  3. Chers commentateurs, merci pour vos réactions. Au risque de vous décevoir: il s’agit bien des mêmes sujets de recherche: de l’info et des news sur les marques. L’étude de Forrester est détaillée à ce sujet. Du reste, n’est-il pas un peu réducteur, en 2014, de pointer Facebook pour les recherches des vieux copains??? Comme si, 10 ans après sa création, Facebook se limitait encore à son utilité de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus