MailChimp : trois bonnes pratiques pour vos newsletters

Étiquettes : , ,

MailChimp est un formidable outil de gestion de campagnes d’e-mailing. Pour autant, la mise en place d’une newsletter efficace ne s’improvise pas. 3 bonnes pratiques à la loupe.

Gestion des listes: segmentez pour mieux cibler

La première étape sur MailChimp consiste à créer une ou plusieurs listes d’abonnés en fonction des besoins de votre activité. Ces listes peuvent à leur tour être segmentées. Prenez le temps de déterminer des critères de segmentation spécifiques, pertinents et mesurables. Disposer d’une base de contacts solide et structurée vous permettra de calibrer et de personnaliser vos campagnes pour les rendre plus efficaces.

Il est également intéressant d’identifier, parmi vos abonnés, ceux qui ont d’importants taux d’ouverture et de clics sur vos e-mails. Peut-être avez-vous devant les yeux de potentiels ambassadeurs de votre marque /site/blog.

Si MailChimp est un outil pratique et intuitif, n’espérez pas qu’il fasse le travail à votre place.

Récolte des données: analysez vos résultats

Mettre en place une newsletter ? Tout le monde en est capable. Par contre, pour qu’elle s’inscrive dans une stratégie de communication efficace, il importe d’analyser avec précision les résultats de chaque campagne et de pouvoir les comparer. MailChimp met à votre disposition une foule de données concernant les taux d’ouverture, les taux de clic, l’activité sur les réseaux sociaux ou encore les interactions dans les 24h suivant l’envoi du mail.

Pensez également à activer le lien entre votre compte MailChimp et Google Analytics. Vous pourrez ainsi récolter des données concernant les taux de rebond ou encore la pertinence du choix de vos landing pages.

Entre information et spam: trouvez le bon équilibre

Avant d’utiliser les adresses e-mails contenues dans vos listes, assurez-vous d’obtenir l’accord des personnes auprès desquelles vous relayez vos campagnes. Il en va du respect de vos clients ou prospects.

Au bas des e-mails créés sur MailChimp, un champ de texte vous permet de spécifier la raison pour laquelle le destinataire reçoit l’e-mail. Veillez à le compléter correctement. Enfin, si vous mettez en place une newsletter, laissez également à vos abonnés le choix de la périodicité (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle).

L’outil ne fait pas la bonne newsletter

MailChimp est un outil pratique, ergonomique et peu onéreux. Mais soyez prudents ! De la même manière que l’appareil photo ne fait pas le photographe, il vous faudra mener vos campagnes MailChimp avec professionnalisme pour obtenir de bons résultats.

Et vous, quels sont vos bons conseils en e-mail marketing ?


Commentaires

  1. Avatar Kaféine dit :

    Le premier point est très important. Trop de gens ont le réflexe de créer des listes différentes au lieu de segmenter, et se retrouvent bloqués avec quelque chose de bancal (un prospect qui passe une commande ne devient pas client automatiquement, il faut le supprimer d’une liste et le basculer sur une autre, etc).

    En segmentant bien, on peut presque toujours avoir une liste unique par site. C’est beaucoup plus flexible, et en plus on peut mieux évaluer ses résultats (une seule liste à suivre, et pas 4 ou 5).

  2. Avatar Caroline Groutars dit :

    Merci d’appuyer sur ce point. La segmentation sur MailChimp peut sembler complexe au départ mais le bénéfice engendré au niveau de la personnalisation des campagnes est important. Enfin, pour aller plus loin, il est même recommandé de « nettoyer » ses listes régulièrement.

  3. Avatar COULON dit :

    Bonjour,

    Très intéressant votre article, merci beaucoup !

    J’ai utilisé mailchimp pour créer la première newsletter dans une association assez conséquente. Malheureusement sur certaine liste j’ai peu de personne qui ont ouvert le mail … Je ne comprend pas pourquoi.

    Par exemple sur une de mes liste qui contient 20 personnes, seulement 2 ont ouvert le mail et 3 sont en rebond. Mais qu’arrivent-ils au 15 autres personnes ?

    Sachant que la campagne a été envoyé il y a plus de deux semaines.

  4. Avatar thomas dit :

    Merci d’avoir traité ce sujet. depuis que j’ai essayé de segmenté mes listes de clients et prospects, j’ai un meilleur retour et interactions avec mes newsletters, mais je ne sais pas comment segmenter encore en fonction du choix de la périodicité des clients, je crains de me mêler les pinceau, je vous laisse ma boutique si jamais vous avez des idées http://aro-merveille.com/

    au plaisir de vous lire.

    Thomas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus