En micro UX, les détails font la différence de l’interface web

Étiquettes : , ,

L’approche micro UX définissant les micro-interactions d’un site avant la vue d’ensemble peut faire la différence au niveau de l’expérience utilisateur.

« Les détails ne sont pas les détails. Ils constituent le design » (Charles Eames)

Le micro UX, c’est quoi ?

Traditionnellement, l’expérience utilisateur est abordée par les designers selon une approche macro UX. En effet, les designers créent le site à partir d’une vue d’ensemble, à partir de laquelle ils détaillent le trajet utilisateur. Les designers qui travaillent selon cette approche partent d’une réflexion sur la motivation de l’utilisateur à utiliser une interface web.

Le micro UX permet de donner un côté plus interactif à votre site. Pourquoi ne pas proposer des animations sympas, humaines, efficaces mais toujours subtiles, lorsque l’utilisateur ouvre une nouvelle fenêtre, passe sa souris sur une image ou clique sur un bouton?

Le micro UX renverse cette approche: il s’agit de réfléchir d’abord aux petits détails que l’on veut apporter au design. Une fois assemblés, ils permettent de construire la vue d’ensemble. Les designers qui partent de cette approche s’interrogent d’abord sur la manière dont l’utilisateur interagit avec des fonctionnalités spécifiques. Comme s’il jouait au Lego, le designer assemble une à unes des tâches uniques ou des micro-interactions (le déverrouillage d’un Smartphone par exemple) qui définiront le résultat du produit final. Les différentes fonctionnalités et leur assemblage sont améliorés progressivement avec des tests utilisateur successifs.

Mais attention! N’opposez pas l’approche micro et macro UX! Leur coexistence est une opportunité pour apporter plus de satisfaction à l’expérience utilisateur! En effet, l’expérience générale vécue sur l’interface web est aussi importante que les petites surprises trouvées dans chacun des composants…

Dans quel cas cette approche est-elle la plus efficace?

Adopter cette approche peut s’avérer particulièrement efficace dans certains cas.

  • Le développement d’un projet innovant dont l’audience n’est pas prédéterminée ou dont le niveau de réussite est inconnu. Cela permet de faire évoluer le service selon les usages et les pratiques que les utilisateurs en feront.
  • La mise en avant d’un nouveau site ou produit qui reprend les codes d’un de ses concurrents et vise à lui faire concurrence, voire le supplanter. Dans ce cas, le nouveau site s’inspire de l’apparence générale, tout en améliorant les détails.
  • La mise à jour de toute interface web qui n’a pas besoin de refonte totale.

Le micro UX en action

Le micro UX permet de donner un côté plus interactif à votre site. Pourquoi ne pas proposer des animations sympas, humaines, efficaces mais toujours subtiles, lorsque l’utilisateur ouvre une nouvelle fenêtre, passe sa souris sur une image ou clique sur un bouton? Sans en faire trop, vous retenez ainsi son attention sans risquer de le lasser! Voici quelques exemples.

 

Le marqueur animé sur la carte retient l’attention de l’utilisateur sur un emplacement recherché.

 

De nombreux sites d’e-commerce proposent dès l’arrivée sur une page produit de visualiser la coupe d’un vêtement sur un mannequin.

 

En passant la souris sur la photo, un zoom s’opère pour mieux voir les détails du produit.

 

Il suffit de survoler la carte avec sa souris pour découvrir la personne de contact dans sa région.

Alors, ça vous a donné envie d’implémenter ces subtiles interactions sur votre site?


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus