Sur-optimisation

Étiquettes : , ,

On le répète (et on ne le répètera jamais assez): évitez la sur-optimisation de vos pages web! Les mots-clés… c’est bien, mais avec modération.

Sur-optimisation es-tu là?

Trop nombreux sont les acteurs du web à sur-optimiser leurs pages web. Cependant, si l’optimisation (et donc l’intégration de mots-clés) est efficace pour bien se positionner dans les moteurs de recherche, trop d’optimisation… tue l’optimisation.

Rien ne sert de prendre Google et ses acolytes pour des c***, ils savent faire la différence entre une page pertinente et son contraire.

Mais, quand considère-t-on qu’un site est sur-optimisé? Lorsque son référencement naturel apparaît trop parfait aux yeux de Google, pardi! On rencontre régulièrement des sites « trop parfaits » qui publient des articles ayant tous la même structure et la même densité de mots-clés, toujours placés aux mêmes endroits. Autant scier la branche sur laquelle on est assis!

Le but des moteurs de recherche n’est-il pas d’offrir la meilleure expérience utilisateur qui soit? Rien ne sert donc de prendre Google et ses acolytes pour des c***, ils savent faire la différence entre une page pertinente et son contraire.

Quelques bonnes pratiques

  • Rédigez des articles à valeur ajoutée. Oui, oui… car, si ce conseil peut vous sembler bateau, trop de personnes rédigent encore dans le but d’ajouter des mots-clés et non pour apporter quelque chose de vraiment pertinent à leurs utilisateurs.
  • Choisissez un mot-clé principal par page. Répétez-le dans les différentes zones chaudes, mais pas trop! Vos écrits doivent rester les plus naturels possibles, tant aux yeux des lecteurs que des moteurs de recherche. Et puis, si vous avez bien ciblé la thématique de votre article, les mots-clés (primaires et secondaires) que vous visez reviendront naturellement.
  • Usez des mots-clés en longue traine, mais n’en abusez pas! Rien ne sert de caser 5 fois une expression du type « achat billet concert occasion », juste parce qu’elle score bien dans Google Planner. Essayez seulement… vous serez rapidement remercié par Google Penguin.

Plus d’infos sur le référencement web? Surfez donc sur notre rubrique SEO & Rédaction Web


Commentaires

  1. Avatar Nicolas Elias dit :

    Pour ma part, cela fait bien longtemps que je ne cherche plus à suroptimiser mes pages. Je préfère rédiger un contenu texte avant tout cohérent et facile à lire pour les visiteurs. Merci pour la mise en garde en tout cas …

  2. Avatar Anthony dit :

    « Choisissez un mot-clé principal par page. Répétez-le dans les différentes zones chaudes, mais pas trop! »

    La question à se poser est: combien est-ce « trop » ?

  3. Avatar Veronique Wese dit :

    Bonjour Anthony,

    Chaque référenceur a évidemment son avis sur la question. Certains parlent de 4%, d’autres de 8. Il n’y a pas de règle absolue en SEO. Des sites avec du 4% ou du 10% peuvent tout aussi bien se retrouver en première position. Ce qu’on conseille généralement, c’est d’opter pour une densité de mots-clés située entre 3 et 8 %, et de ne pas dépasser 11 % afin d’éviter de sur-optimiser, et de risquer d‘être pénalisé par Google. Le SEO n’est pas une science exacte.

    Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est qu’il faut avant tout écrire naturellement & rédiger du contenu de qualité! Votre mot-clé principal reviendra naturellement dans votre contenu.

    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus