Maîtriser les opérateurs booléens pour des requêtes précises

Étiquettes : , ,

Vous travaillez sur le web et vous devez accéder à une info précise rapidement? Utilisez les opérateurs booléens. Ils révèlent toute la puissance de Google.

Journaliste, blogueur, spécialiste du contenu, référenceur ou tout simplement curieux, voici ET, OU et SAUF, trois mots simplissimes qui vont pourtant vous permettre d’accéder à votre info pointue. Comment? En dialoguant avec votre moteur de recherche.

Le nom bizarre des opérateurs booléens vient de George Boole (1815-1864): un mathématicien, philosophe et logicien britannique (rien que ça), leur inventeur.

Les opérateurs booléens

  • ET (AND): Pour obtenir un résultat qui associe deux mots. L’espace remplit aussi cette fonction.
    Ex: rap AND français (équivaut à rap français)
    Vous obtenez des résultats qui contiennent nécessairement ces 2 mots.
  • OU (OR): Pour obtenir un résultat qui associe deux thèmes (ou les deux en même temps).
    Ex: rap OR peura
    Vous incluez les pages de ceux qui parlent à l’envers.
  • SAUF (NOT): Pour obtenir un résultat qui exclue une partie du thème général.
    Ex: rap NOT gansta (équivaut à rap -gangsta)
    Vous excluez les imposteurs avec leurs flingues en plastique et leurs jantes en alu.

Notez que si j’insiste sur Google, ces termes sont utilisés par tous les outils de recherche.

Tout l’intérêt de combiner dans les règles

Certes, ces 3 manoeuvres sont simplistes, mais leur intérêt réside dans leur combinaison.

En associant dans une même requête ces opérateurs booléens, vous affinez beaucoup votre requête: vous voyez le nombre de résultats chuter, et leur pertinence se rapprocher de ce que vous recherchez vraiment. Notez qu’il faut les saisir en majuscule sinon Google considère que le mot fait partie de la requête (ex: rap ou peura).

Pour renforcer le AND, utilisez le caractère (+). Google prendra le mot qui suit tel quel et en plus grande considération. C’est intéressant pour inclure les mots transparents: le, la, les, et, du… Si vous recherchez un titre précis notamment.

Ex: gorille OR jaguarr +Starr AND Brassens -concert
Vous recherchez des infos sur la chanson Le Gorille de Brassens reprise par Joey Starr, en renforçant le second pour ne pas tomber uniquement sur des vidéos YouTube de Brassens, tout en évitant leurs concerts respectifs.

Les caractères spéciaux, pour s’amuser encore plus

Ceci mériterait un second article mais sachez que les opérateurs booléens s’utilisent en association avec certains caractères spéciaux. Voici une sélection rapide:

  • utilisez les guillemets pour afficher une expression exacte
  • les 2 points: pour rechercher entre deux chiffres (2 années par exemple): Orelsan 2009..2010 (vous ne vous infligez pas les résultats qui traitent de son 2nd album raté).
  • les parenthèses enfin, pour vous et non pour Google: elle vous permettent de vous repérer plus facilement dans une requête longue avec beaucoup de combinaisons

Sinon, il y a toujours la recherche avancée.

Les opérateurs booléens ont de nombreux intérêts pratiques qu’il est difficile de tous lister. N’hésitez pas à en ajouter en commentaires.

Crédits : gratisography.com


Commentaires

  1. Avatar Bryan C. dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article important et nécessaire.
    Toutefois, pourquoi n’avoir pas parlé d’autres opérateurs aussi incontournables notamment intitle, intext, inurl, site et filetype ? Combinés ensemble, ils s’avèrent redoutables.

    Je pense aussi qu’il manque quelque chose dans cet article : les usages métiers des opérateurs. Quand est-on amené à s’en servir ? Pour quels types de recherches ? En quoi leur usage va me faire gagner du temps et m’aider à trouver rapidement ce que je cherche ?

    Enfin, pourquoi ne pas avoir mentionné que Twitter dispose également d’opérateurs booléens ? Aujourd’hui, le réseau social est devenu incontournable dans la recherche d’informations en temps réel ; les opérateurs permettent ainsi de cibler précisément la collecte de données pour en tirer une véritable valeur ajoutée.

    En tout cas, félicitations pour la qualité de votre blog que je suis régulièrement.
    Au plaisir d’échanger,
    BC.

  2. Avatar Romain Hourtiguet dit :

    Salut Bryan,

    Tout d’abord merci pour tes félicitations, ça nous fait plaisir.
    Au sujet de tes questions, la réponse est qu’il faudrait au minimum 2 articles de plus pour en parler: les autres opérateurs, et les usages. Du coup, je te remercie pour le complément à l’article, et à la prochaine fois.

    Romain.

  3. Ping : Top 10 des outils de veille – jorickberinger
  4. Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.

    Je pense aussi qu’il manque quelque chose dans cet article : les usages métiers des opérateurs. Quand est-on amené à s’en servir ? Pour quels types de recherches ? En quoi leur usage va me faire gagner du temps et m’aider à trouver rapidement ce que je cherche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus