contenu web existant

Étiquettes : , ,

On néglige souvent les articles existants d’un site. Or, l’optimisation d’ancien contenu web est un réel levier de positionnement. Voici comment procéder.

Vous ne voyez pas l’intérêt de repasser sur vos anciens articles? Vous avez tort, car l’optimisation de vos contenus existants (vieux articles et pages désuètes) peut faire monter en flèche votre positionnement dans Google. Mais, comment savoir de quelle page ou article il s’agit?

Avant de vous lancer aveuglément dans l’optimisation de vos anciens contenus, un conseil: faites une sélection des articles pertinents.

Jouez avec la richesse des mots: la langue française regorge de merveilles lexicales, il serait dommage de ne pas en abuser.

Ce contenu web à haut potentiel

Commencez par vous renseigner sur le volume de recherche des différents thèmes abordés sur votre site/blog. Pour ce faire, utilisez le générateur de mots-clés Google Adwords, Google Suggest et les recherches associées. Évitez toutefois les recherches à trop forte concurrentialité, auquel cas vos efforts d’optimisation risquent d’être vains.

L’essentiel est de vous concentrer sur les contenus pérennes. Dans cette optique, privilégiez les articles de fond, les dossiers, les tutoriels ou tout autre contenu à caractère intemporel.

Comment optimiser vos contenus existants?

Segmentez vos contenus

Évitez les interminables blocs de texte, ils sont indigestes! Aérez votre contenu en y insérant des aides à la lecture et éléments hiérarchisant, comme des encarts et des sous-titres. Assurez-vous d’utiliser les balises h2, h3, h4, etc. pour ces derniers et vérifiez qu’ils (pas tous, bien sûr) contiennent les mots-clés appropriés. Faites l’usage de listes à puces, mais sans en abuser.

Pensez à la balise <title>

Vous aimez rédiger des titres attrayants pour vos lecteurs? N’oubliez pas de les rendre également séduisants pour les moteurs de recherche. Intégrez-y votre mot-clé principal et limitez le calibrage à 65 signes environ.

Oubliez le bourrage de mots-clés

Esquivez le bourrage de mots-clés et la répétition à tout va de votre mot-clé principal. Jouez avec la richesse des mots: la langue française regorge de merveilles lexicales, il serait dommage de ne pas en abuser. Travaillez sur des variantes et utilisez des cooccurrences, vos lecteurs (et Google) en seront ravis.

Évitez aussi de mettre systématiquement seuls vos mots-clés en gras. Favorisez plutôt les idées pertinentes pour vos lecteurs, vous maximiserez l’expérience utilisateur.

Tissez des liens

Le maillage interne est aujourd’hui indispensable en matière de référencement. Alors, liés vos contenus en corrélation et insérez-y des liens. Bien sûr, assurez-vous toujours de la pertinence de ces liens et n’abusez pas du nombre de liens sortants par article.

Avez-vous l’habitude d’optimiser vos anciens contenus? Racontez-nous comment vous procédez.


Commentaires

  1. Avatar ERIC dit :

    Bonjour,

    Bravo pour ces conseils simples à mettre en pratique mais qui ont déjà fait leurs preuves. Même un article optimisé aujourd’hui ne le sera pas forcément dans un an ou deux….Pourquoi ne pas profiter de cette relecture pour mettre aussi les données du texte à jour….

    Merci et bonne journée
    Eric

  2. Ping : Comment réussir à lancer ou à faire décoller son e-boutique ? | Eric Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus