Étiquettes :

 

Ici, ergonomie du contenu rime avec référencement. Annonçons, d’entrée de jeu, le sujet principal de la page. Forçons-nous à placer nos mots-clés tout en haut du texte (cf. pyramide inversée), et ce à l’échelle de toute la page, mais aussi à celle des autres entités: paragraphes et phrases. Les robots, aussi, aiment être informés rapidement.

Le maître mot du jour, c’est l’exergue. N’était que le côté formel, j’utiliserais le mot « saillance ». Mais pour l’heure, nous causons référencement. Et donc, aussi, contenu et mots-clés (pertinents pour vos utilisateurs, bien évidemment).

Une idée par entité

  1. Limitez les thématiques.
  2. Divisez en paragraphes.
  3. Ne lésinez pas sur les titres internes et les sous-titres.

Soyez descriptifs

Les titres « bateaux », comme « Bienvenue sur notre site » sont à proscrire. Réfléchissez toujours en termes de lisibilité et de sens.

De manière générale, veillez à avoir des pages monothématiques. Pourquoi ? D’abord, parce que chaque page aura une balise <title> unique (voir ci-dessus), et sera donc pleinement optimisée. Ensuite, parce que cela permet d’augmenter le nombre et la visibilité des mots-clés de contenu. Enfin : deux pages, c’est une chance de plus d’être trouvé.

Dans la même série

Dans le genre

Cette série a été réalisée en collaboration avec Philippe Hoevenaeghel, ex. spécialiste SEO chez Emakina


Commentaires

  1. Avatar Patrick dit :

    C’est donc dire que plus une page est cohérente et pertinente (au sens de Sperber & Wilson), mieux elle se classe dans les moteurs de recherche.
    Autrement dit, moins il y a de bruit entre les clés de recherche, mieux la page se classe, ext-ce bien cela?

  2. Avatar Muriel Vandermeulen dit :

    @ Patrick > C’est bien dit et c’est bien correct. Ta formulation est à retenir. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus