Étiquettes :

 

Ici, ergonomie du contenu rime avec référencement. Annonçons, d’entrée de jeu, le sujet principal de la page. Forçons-nous à placer nos mots-clés tout en haut du texte (cf. pyramide inversée), et ce à l’échelle de toute la page, mais aussi à celle des autres entités: paragraphes et phrases. Les robots, aussi, aiment être informés rapidement.

Le maître mot du jour, c’est l’exergue. N’était que le côté formel, j’utiliserais le mot “saillance”. Mais pour l’heure, nous causons référencement. Et donc, aussi, contenu et mots-clés (pertinents pour vos utilisateurs, bien évidemment).

Une idée par entité

  1. Limitez les thématiques.
  2. Divisez en paragraphes.
  3. Ne lésinez pas sur les titres internes et les sous-titres.

Soyez descriptifs

Les titres « bateaux », comme « Bienvenue sur notre site » sont à proscrire. Réfléchissez toujours en termes de lisibilité et de sens.

De manière générale, veillez à avoir des pages monothématiques. Pourquoi ? D’abord, parce que chaque page aura une balise <title> unique (voir ci-dessus), et sera donc pleinement optimisée. Ensuite, parce que cela permet d’augmenter le nombre et la visibilité des mots-clés de contenu. Enfin : deux pages, c’est une chance de plus d’être trouvé.

Dans la même série

Dans le genre

Cette série a été réalisée en collaboration avec Philippe Hoevenaeghel, ex. spécialiste SEO chez Emakina


Commentaires

  1. Patrick dit :

    C’est donc dire que plus une page est cohérente et pertinente (au sens de Sperber & Wilson), mieux elle se classe dans les moteurs de recherche.
    Autrement dit, moins il y a de bruit entre les clés de recherche, mieux la page se classe, ext-ce bien cela?

  2. Muriel Vandermeulen dit :

    @ Patrick > C’est bien dit et c’est bien correct. Ta formulation est à retenir. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus