Étiquettes :

En matière de référencement comme en matière d’expérience utilisateur, il convient de penser, répéter, tester et diversifier les mots-clés. Quelques rappels sur l’emplacement de ces mots-clés, mais aussi sur la manière de les gérer…

Une gestion autonome des mots-clés

Il est fondamental de pouvoir gérer le travail sur les mots-clés de manière indépendante dans le processus de conception et de développement d’un site. En effet, leur nomenclature,  dénomination et, le cas échéant, traduction, nécessite un flux à part.

Pourquoi? Comme vous allez le voir, le travail sur les mots-clés est assez complexe, voire spécialisé. Les règles sont aussi strictes que pour l’ergonomie des contenus.

Un condensé de vos pages Web

Les mots-clés doivent refléter le contenu de la page avec précision. Pour ce faire, ils doivent être en cohérence avec la thématique – générale et spécifique – mais aussi avec les objectifs du site (marketing, institutionnel, documentation).

Comme pour les règles fondamentales d’écriture Web :
–    favorisez les mots communs/courants ;
–    évitez les mots abstraits/génériques (ex « solutions ») ou techniques ;
–    proscrivez le jargon interne.

La poésie naît de la répétition, pas la SEO

Ne répétez pas abusivement les mots-clés à l’intérieur de vos pages. Utilisez surtout les variantes (classe grammaticale, genre, nombre) et les synonymes. Ce sont autant de chances supplémentaires d’être trouvé.  Puisque chaque utilisateur cherche différemment. Et que les internautes n’ont pas tous les mêmes valeurs en termes de mots-clés (rappelez-vous les carewords de Gerry McGovern, voir ci-dessous).

C’est, du reste, le principe même de la folksonomie : il est fort à parier que nous n’arriverons jamais à contrôler universellement la sémantique. Un terme de recherche est et sera toujours polysémique, flou ou simplement déclinable en plusieurs mots.

Le chagrin des typographes

Les accents ne sont pas favorables au référencement, surtout au niveau des mots-clés. Toutefois, restons fair-play et respectons les utilisateurs/clients et les normes de langue (une orthographe rigoureuse, les bons usages de la langue sont autant de critères de crédibilité de votre contenu, et cela vaut aussi pour vos mots-clés). Sans compter le risque d’être identifié comme du spam par Google et d’être recalé dans la fameuse liste noire.

Géographie des mots-clés

Idéalement, les mots-clés sont omniprésents:

  • dans la balise <title>,
  • dans les titres internes de la page,
  • et plusieurs fois dans les paragraphes
  • dans les fils de navigation
  • dans l’adresse de la page.

Dans la même série

Dans le genre

La source de l’image


Commentaires

  1. Avatar Égide dit :

    Au risuqe de passer pour un chieur zélote de la langue normalisée, je me permets de vous signaler un peite erreur :

    les bons usages de la langues sont autant de critères de crédibilité de votre contenu

    Le s à langue est en trop.
    Ne vous gênez pas pour virer le commentaire après la correction.

  2. Avatar Muriel Vandermeulen dit :

    Merci Égide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus