La page SEO parfaite

Étiquettes : , ,

Parmi les nombreux points d’attention de Google en matière de référencement, comment savoir sur lesquels se concentrer pour une page SEO optimisée?

Le SEO et ses fondamentaux

Le site QuickSprout a publié (fin 2014) une infographie présentant la structure d’une page SEO optimisée. Une page que l’auteur considère parfaite. Merci à Olivier Andrieu (@Abondance) de l’avoir spottée!

Au cœur de cette représentation, on retrouve les fondamentaux pour l’optimisation SEO d’un site. Petite piqûre de rappel? Cette infographie reprend certaines bonnes pratiques SEO comme l’URL, la balise title, les images, les liens, les mots-clés, le champ sémantique, le Alt tag, la vitesse de chargement, le partage sur les réseaux sociaux, le nombre de mots et le responsive design.

La page SEO optimisée par-faite

Oui… mais…!

Bien sûr, certains points sont discutables! On n’y retrouve par exemple pas:

  • les Balises Hn, alors qu’elles permettent de structurer le contenu d’une page web. Google lit en priorité ce qui est inclus dans une balise Hn, alors donnez lui de quoi faire!;
  • la balise meta-description;
  • le le rôle de https, qui entre en ligne de compte depuis l’été passé.

Le nombre de mots semble, quant à lui, exagéré. On considère généralement qu’une taille de texte optimale (pour les internautes et les moteurs de recherche) se situe entre 200 et 400 mots.

Attention au contenu!

Evitez de faire trop de SEO, au risque de devenir non-naturel aux yeux des moteurs de recherche… et donc des utilisateurs.
N’oubliez jamais que l’important dans la rédaction web, c’est de réussir à trouver le juste milieu entre le SEO et le contenu de qualité!

Source: QuickSprout.


Commentaires

  1. Yannick dit :

    En réalité le nombre de mots optimal dépend surtout de la recherche en question. Certaines requetes n’ont pas besoin d’avoir des réponses en 2000 mots, d’autres oui.

    1. Veronique Wese dit :

      Bonjour Yannick,

      Bien sûr, on réfléchit au cas par cas. L’objectif premier de tout contenu Web est d’apporter les réponses adéquates aux requêtes des utilisateurs. On donne l’information nécessaire, sans perdre le lecteur dans une tonne d’infos. Pas de recette magique sur le Web. Le nombre de mots dépend bien entendu du type de site, de page, de cible, etc. S’il y a matière à écrire davantage, pourquoi se priver tant qu’on reste pertinent! Mais, on peut aussi se poser la question de la répartition de l’info sur plusieurs pages…?

      Ce qu’on veut avant tout, c’est du contenu naturel et de qualité!

      Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus