Étiquettes : ,

Les pages de détail ou pages détaillées sont (vraisemblablement) le dernier niveau d’information de votre site, en termes de profondeur. Elles doivent donc avoir un contenu très ciblé, et exactement fidèle à ce qu’annonce le label de la rubrique.

A titre d’exemple, voici le contenu type d’une page détaillée:

1. Un titre de page

Ce titre permet à l’utilisateur qu’il est sur la bonne page (celle qu’il a cliquée via Google ou toute autre page extérieure au site, ou via une autre page du site)

2. Une accroche

Petite intro qui permet au lecteur de saisir en quelques dizaines de mots le propos de la page.

3. Un titre de section

Les titres et sous-titres de section facilitent le balayage du contenu : il suffit à l’utilisateur de les lire pour décider ou non de s’intéresser aux paragraphes qui suivent.

À la place de ce titre de section, on trouve parfois une série de titres présentés comme des ancrages. Pour les contenus denses, ce système permet un chapitrage commode de l’information, de sorte que l’utilisateur ne consulte que la portion de texte qu’il souhaite.

4. Des paragraphes

Le contenu principal est divisé en plusieurs paragraphes, séparés par des sous-titres de section.

C’est notamment en cela que ce type modèle convient aux CMS : la structure est simple, claire et universelle; les styles sont déterminés à l’avance et le webmaster peut aisément adapter ou ajouter du contenu dans les templates.

5. Le contenu périphérique

Les autres éléments que peut contenir une page détaillée (au même titre qu’une page générique, d’ailleurs)

1. Le chemin hiérarchique

Le chemin hiérarchique se trouve au-dessus du contenu en tant que telle et se présente sous la formule “Vous êtes ici > Accueil > L’avocat.

Le chemin hiérarchique permet à l’utilisateur de vous y retrouver dans votre contenu.

2. Une rubrique “Liens rapides”

Ce système permet au lecteur de saisir en un clin d’oeil les informations que vous lui proposez sur cette page. Il peut aussi accéder en un clic aux titres qui l’intéressent tout particulièrement. C’est donc une variante des ancrages, utile surtout quand elle permet d’ajouter un niveau inférieur de navigation.

3. Les call to actions

Disposés en marge du contenu, des rubriques telles que “Le saviez-vous” ou “En savoir plus” favorisent la navigation croisée. Vous y placez une annonce sur des rubriques apparentées ou intéressantes de votre site, pour encourager le visiteur à parcourir vos autres pages.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus