Étiquettes : , ,

Les utilisateurs réagissent au Web. Ils « sautent » vers un autre lien presque impulsivement, sans suivre la logique que vous aurez voulue dans la lecture des pages.

Impulsivement, dis-je… A tout le moins, parce qu’il a trouvé une invitation qui l’intéresse. Puis il y a les moteurs de recherche… qui les parachutent sur telle ou telle (laquelle, au fond?) page de votre site – vous qui avez planché un maximum de temps sur votre page d’accueil (ou votre page About Us), en espérant que cela vaille le coup…

Sans compter les utilisateurs qui ont bookmarké une page seulement, et pas tout votre site. Sans compter les utilisateurs qui se sont abonnés à votre flux RSS et se contentent de leur interface de syndication…

Chacune de vos pages, indispensable…

Chacune de vos pages de votre site Web doit – définitivement, comme on dirait littéralement en anglais – être autonome, auto-suffisante et générique en tant que représentative des autres éléments de votre site Web. Au fond, comme si de chaque page d’un livre, on pouvait accéder à toutes les autres pages du livre, quel que soit le chapitre, la mise en page, … le tome !

Liens


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus