Rédaction des libellés: un art et une science

Étiquettes : , , , ,

Quelques pièges à éviter lors de la rédaction des libellés, tags, catégories et liens hypertextes de votre site web.

Vous avez de beaux contenus, intéressants, adaptés au thème général de votre site. Ils sont de plus en plus nombreux. Au fur et à mesure de l’augmentation de leur nombre, il va falloir trouver un moyen de les classer dans des catégories et de leur attribuer des tags ou mots-clés adéquats. Cette étape facilitera leur organisation, leur présentation et leur référencement. Mais cette étape n’est pas simple… Choisir le bon mot n’est pas chose aisée.

Il en va de même pour tous les intitulés de liens hypertextes, les boutons, les champs de formulaires… Le but de chacun est d’être à la fois attirant pour faire cliquer l’internaute et clair pour qu’il ne soit pas déçu par le contenu de la page sur laquelle il va arriver. Comment concilier ces multiples impératifs?

Homonymes, synonymes, technicité, longueur…

De multiples écueils menacent le rédacteur au moment de rédiger ces fameux intitulés :
Les homonymes. Un homonyme est un mot ayant plusieurs sens différents. Une mine par exemple peut être celle du crayon ou celle dont on extrait du minerai. Prise isolément, une catégorie « Mine » peut donc être source d’ambiguïté……

Les synonymes sont un autre risque. Si vous avez deux catégories intitulées l’une “parler”, d’autre “discuter”, vous risquez d’avoir des hésitations pour classer vos articles dans l’une ou l’autre.

La technicité est toujours une tentation. Au sein de l’entreprise, on est habitué à un jargon qui finit par sembler naturel mais qui ne l’est que pour nous. C’est pourquoi, entre deux mots, il faut toujours choisir le plus proche de la logique de l’internaute et non de celle  de l’entreprise. “Se domicilier” par exemple est moins clair que “changer d’adresse”…

Il faut enfin être simple et court: Plus le texte est long, moins il est clair. Cela va aussi pour les libellés en tout genre…

Less is more – Robert Browning

Se placer dans un contexte précis

La rédaction de libellés sera donc particulièrement délicate. La langue est riche, sources de nombreuses confusions et les libellés trop souvent ambigus.

Notre travail sera toutefois grandement facilité si notre site web se place sur un domaine précis, clairement identifié ou si dans chaque partie du site, les thématiques sont clairement définies. Nous pourrons ainsi, aussi souvent que possible, nous placer dans un contexte précis ce qui limitera les risques de rencontrer des homonymes et des synonymes qui pourraient mettre en péril la bonne compréhension de nos libellés.

Un art plus qu’une science

Il ne faut cependant pas se faire d’illusion, il sera difficile d’arriver à une solution parfaite du premier coup. La conception de libellés est autant un art qu’une science et devra être affinée avec le temps et l’expérience que vous aurez de vos libellés et des réactions de vos utilisateurs face à eux.

Et vous, la rédaction des libellés de votre site web a-t-elle été particulièrement difficile?

 


Commentaires

  1. Avatar ERIC dit :

    Bonjour,

    Bien vu de souligner ce point que l’on néglige trop souvent, d’autant plus que si cette recherche des bons libellés est bonne pour le référencement elle l’est aussi et surtout pour l’Internaute, qui est déjà tellement sollicité, qu’il ne souhaite pas perdre de temps à rechercher l’info la plus pertinente.
    Merci pour l’article
    Eric

  2. Le choix des mots est évidemment un travail minutieux pour assurer la bonne visibilité d’un contenu mais aussi sa segmentation. Les internautes ne parlent pas toujours la langue des annonceurs. les méta-langages sont nombreux et pas toujours compréhensibles. Il existe tant de mots différents pour exprimer un même sujet. Seule la pris en compte des usages des internautes permet de tranche. Merci pour ce rappel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus