Étiquettes : , ,

Un bon plan de communication doit reprendre plusieurs points indispensables pour monter une stratégie pertinente adaptée aux besoins du client et de son public cible. 

Posez-vous les bonnes questions: Pourquoi? Pour qui? Quoi? Quand? Combien? Quels résultats?

« Dans la communication, le plus compliqué n’est ni le message, ni la technique, mais le récepteur.« Dominique Wolton

Rediger un plan de communication

Votre plan de communication doit répondre aux questions suivantes:

  1. QUI: qui est votre client? Qu’est-ce qu’il fait? … Visitez son site web, épluchez la presse,… Qu’est ce qu’on dit de lui?
  2. QUOI: quel produit, service, action, veut-il promouvoir?
  3. POURQUOI:  quels sont les objectifs généraux et principaux?
  4. A QUI / VERS QUI: auprès de quelles public-cible? Quel segment? Développez des personas pour identifier les besoins, comportements, intérêts de la cible qu’on désire toucher.
  5. COMBIEN: quel est le budget fixé par le client?
  6. COMMENT: par quels moyens, média off-line ou online désirez vous lancer votre stratégie? Le media est-il adapté au public-cible? Choisir quel media pour tel budget?
  7. QUAND: quelle est la date du lancement de la stratégie? Quel est le planning de la stratégie? Pendant combien de temps prenez-vous les commandes?
  8. DE QUI: qui est l »intermédiaire en interne (chez votre client)? Qui va valider le fond et la forme de votre stratégie, les messages que vous allez diffuser?

On doit retrouver dans votre plan de communication, une articulation des points suivants:

« La communication est une science difficile. Ce n’est pas une science exacte. Ça s’apprend et ça se cultive. » de Jean-Luc Lagardère 

  • Des études pour appuyer leurs demandes et leurs besoins.
  • Benchmark: analyser la stratégie de communication de 3 concurrents potentiels qui communiquent vers le même public cible, avec les mêmes objectifs. Veillez à sourcer et légender vos images. Analysez leurs points forts, leur présence, leur branding, les bonnes méthodes dans leur stratégie?
  • Etat de l’art de la présence de votre client sur le web et sur les médias traditionnels. Faites un SWOT, pour identifier les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces.
  • e-Reputation: analysez la e-reputation de votre client. Qu’est-ce qu’on dit de lui? Quel est le ton des commentaires (neutres, positifs, négatifs). Illustrez vos propos.
  • Objectives : quels sont les objectifs généraux et principaux?
  • Audience cible: quel public-cible désirez-vous toucher? Quel segment? Développer des personas pour identifier les besoins, comportements, intérêts de la cible.
  • Media Mix: on doit y retrouver les types de médias que vous allez investir pour répondre aux objectifs? Faites part de vos recommandations concrètes pour développer la stratégie.
  • Mots clés et Thesaurus: identifiez les mots clés les plus recherchés dans le domaines d’activité de votre client? Quels sont les mots clés les plus recherchés par le public cible? Cela vous permettra d’adapter vos messages.
  • Sujets et Typologie: tout dépend du média que vous allez investir, mais de manière général, vous devez déterminer les types de sujets, les types de contenu, et les formats utilisés pour faire passer votre message.
  • Planning de votre stratégie et calendrier: décrivez ce que vous vous allez faire clairement. Vos « to do » doivent être limpides pour le client. Aussi, identifiez les tâches concrètes du clients.
  • Reporting: comme toute stratégie, vous devrez analyser les retombées, le ROI. On ne dépense pas de l’argent sans avoir identifier, en amont, les objectifs pour quels résultats? Lister les KPIs, les indicateurs que vous allez mesurer et analyser pour identifier la réussite ou non de votre stratégie.
  • Workflow et validation: quelle est votre responsabilité? Qu’est-ce que vous allez amener concrètement à cette stratégie? Chez le client, qui valide votre stratégie (à quelle fréquence, quand, comment)? Qui sera la personne de contact?

Chaque point dans votre plan de communication doit être introduit et conclu.

Préférez des listes à puces pour l’articulation de vos contenus. Ainsi, ce sera plus limpide, plus facile pour la lecture et la compréhension.

Et vous? À quoi ressemble votre plan de communication? Faites-nous part de vos recommandations? 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus