Succès de Dubsmash, un buzz éclair

Étiquettes : , ,

À mi-chemin entre le selfie et le Vine, Dubsmash est l’appli qui a suscité le plus de réactions en cette fin 2014. Pourquoi?

Une arrivée discrète mais un succès rapide, c’est plutôt comme ça que l’on pourrait qualifier cette application. Vous avez probablement remarqué dans votre fil d’actualité Facebook ces curieuses vidéos de gens qui se filment reprenant, en playback, une célèbre réplique de film. C’est le principe de Dubsmash.

Succès fulgurant

En moins d’une semaine, l’application a été téléchargée plus d’un million de fois (et le reste!) et a déjà commencé à « polluer » doucement les timelines et fil d’actu des réseaux sociaux.
Si se filmer en playback pour quelques secondes peut faire douter les moins septiques d’entre nous, il est pourtant compréhensible que Dubsmash soit un succès. Gratuite, facile à utiliser et surtout créative, les ingrédients du succès comme on dit.

Est-elle faite pour durer?

Certaines de ces fonctionnalités comme le fait de classer les répliques par catégories (Tolkien, Perles du bac, Politique, etc) apparaissent comme des faits dans lesquels tout le monde peut se reconnaître. De plus, chacun d’entre nous peut alimenter ces listes de répliques avec un enregistrement home made.
Dubsmash a donc plus de qualités que la simplissime appli « Yo » pour durer dans le temps.

Le problème concerne plus les droits d’auteur. Car selon la loi, l’utilisation de répliques de cinéma ou de chanson requièrent l’autorisation de celui qui possède les droits. Même s’il ne s’agit que d’une courte citation.

Du coup, la vie de Dubsmash est en danger car les réseaux sociaux pourraient bien boycotter ses vidéos. D’ailleurs, Youtube a déjà pris les mesures nécessaires en supprimant une chaîne (certes, non-officielle) de compilations de vidéos.

Là où le bas blesse également, c’est que l’application pourrait bien être accusée d’inciter ses utilisateurs à enfreindre cette même loi de droits d’auteur car lorsqu’ils enregistrent eux-même un extrait de bande son, ce sont eux qui violent la loi.

Actuellement l’application est en danger mais toujours disponible. Que va-t-elle devenir? Affaire à suivre…

Et vous, êtes-vous utilisateur de Dubsmash? Que pensez-vous de cette appli?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus