google plus

Étiquettes : , ,

Né en 2011, Google Plus peine à s’imposer auprès d’un large public. S’il séduit les geeks et webmasters, il pourrait bien en surprendre plus d’un en 2015!

C’est un fait acquis depuis quelques années, Google est coeur des principales innovations Web et technologiques mondiales. Et des idées pour 2015, l’entreprise américaine n’en manque pas.

Que ce soit pour ses algorithmes de référencement ou pour le développement de technologies mobiles, Google a décidé de placer son réseau social Google Plus, au centre de sa stratégie.

Google Plus: tous les réseaux sociaux rassemblés sur une seule plate-forme

En rassemblant toutes les habitudes des utilisateurs sur sa plate-forme, Google met tout en oeuvre pour installer son hégémonie.

Le réseau social qui a séduit tant de spécialistes du Web peine pourtant à détrôner Facebook et autres Twitter auprès du grand public. Qu’à cela ne tienne, Google prend le taureau par les cornes et contraint les webmasters a intégrer une dimension sociale dans leur site.

Avec l’espoir que Google Plus rassemble les utilisateurs d’un même site Web dans un « cercle » commun, un de ses outils les plus emblématiques.

À l’avenir, on ne partagera donc plus seulement avec ses amis, collègues et autres connaissances mais avec les autres lecteurs de son blog préféré, avec les acheteurs d’un produit identique sur un site e-commerce, etc.

Chaque cercle permettant de diffuser un contenu distinct, Google Plus ambitionne de rassembler toutes les habitudes des réseaux sociaux sur une seule plate-forme.

Alors que sur les réseaux classiques la tendance est d’inviter le plus de followers possible, G+ tend au contraire à segmenter l’audience. Mi professionnel mi personnel, il encourage les utilisateurs à poster des messages courts, à proposer leur CV en ligne, à partager leurs vidéos, à épingler leurs illustrations préférées… Bref, en rassemblant toutes ces habitudes sur sa plate-forme, le géant du Web met tout en oeuvre pour installer son hégémonie.

Google Plus, faut-il s’y mettre?

Pour une entreprise, la réponse est indéniablement: oui! Google Plus est bien plus qu’un réseau social. Les fonctionnalités sont très étendues et influenceront de plus en plus le SEO. Avec la possibilité de créer une url personnalisée, il existe bien d’autres outils qui permettent d’optimiser votre profil dans les recherches: tagline, description, badge et hastag. Google Plus met à disposition de nombreux outils, innovants et performants:

  • Google Ripples: Google Echo en français illustre les personnes qui partagent vos liens en mode public et la manière dont vos url se propagent sur le réseau.
  • Google My Business: c’est la vitrine d’un commerce ou d’une entreprise, visible sur la page de résultats, dans la colonne de droite.
  • Google Hangouts: cet outil permet d’organiser des vidéos conférences ou chat depuis avec ses différents cercles.

Et vous? Utilisez-vous Google Plus? Croyez-vous qu’il deviendra incontournable à l’avenir?


Commentaires

  1. La question dont je me pose est la suivante, Google plus saura-t-il détrôner Facebook et les autres ? Il proposera alors tous les options de tous les réseaux sociaux, c’est un grand défi, et j’admire l’ambition. Il reste à savoir si Google plus parviendra. Néanmoins, Google est une très puissante firme Américaine donc on verra la suite. J’utilise volontiers Google plus, et je me fidéliserai si il deviendra comme tel.

  2. Avatar Adama dit :

    il n’y a aucune doute Google+ assurera sa suprématie et il supplantera les autres réseaux et les poussera même à la fusion-absorption.Pourquoi pas. Google travaille sur des outils qui feront mal plus taed à la concurrence comme Google business, Hangouts etc. J’utilise Google+ depuis le début en Juin 2011 et je suis devenu accro non sans un esprit critique. Mais pour le moment je suis 100% satisfait.

  3. Avatar Adama dit :

    je vous laisse l’adresse de ma page G+ que j’ai oublié de mentionner das mon commentaire in supra

  4. Avatar Morgane Delaisse dit :

    Merci pour vos commentaires. Si je ne suis pas encore devenue accro à G+, je suis impressionnée par tous ses outils et ses fonctionnalités de plus en plus étendues. Pour nous rédacteurs web, il est certain qu’ils s’imposeront à nous dans un avenir (très) proche.

  5. Avatar Wolf dit :

    Bonjour, pour moi il est hors de question de passer à G+. Google à déjà bien trop de poids pour mes ventes. Il est malheureux d’être obligé de passer par une campagne Adwords pour être visible et si en pplus le fait de ne pas être présent sur G+ est synonyme de mauvais référencement, alors il va peut être aussi falloir se battre contre Google

  6. Avatar Jacoby dit :
    Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.
    That inh’tsgis perfect for what I need. Thanks!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus