Étiquettes : , ,

Après les contraintes fonctionnelles et formelles, venons-en au contenu. Les règles de l’écriture Web s’appliquent aussi au contenu des newsletters (normal, puisque la lecture se fait également sur un écran – bien que de nombreux abonnés impriment leurs newsletters, surtout lorsqu’elles sont spécialisées). Cependant…

La newsletter est un outil de communication qui a ses caractéristiques propres. Envoyée vers le client de messagerie de l’abonné (car, il va de soi, vous n’enverrez vos newsletters qu’aux personnes qui se sont librement inscrites, n’est-ce pas), elle revêt un caractère plus confidentiel. Elle véhicule un lien plus étroit entre l’expéditeur et le destinataire qu’une page Web.

C’est donc davantage dans la stratégie éditoriale que la différence va se marquer. Le ton, le choix des contenus, l’emplacement des rubriques, leur dénomination, tous ces éléments sont vraiment critiques. Check-list:

  1. Titres (courts) clairs et informatifs (sans oublier le titre de l’objet)
  2. Titre et accroche répondent aux 5W
  3. Accroche répond ou soutient le titre.
  4. Intertitre après 2 ou 3 paragraphes.
  5. Les mots importants d’abord
  6. 1 idée par paragraphe
  7. Liens regroupés et éloquents
  8. Voix active
  9. Phrases courtes
  10. Contenu organisé logiquement
  11. Contenu orienté sur l’utilisateur
  12. Interaction orientée client (« vous trouverez dans ces pages », « nous vous invitons à… »)
  13. Marqueurs de temps utilisés à bon escient.
  14. Commencer par la « conclusion » (pyramide inversée)
  15. S’en tenir aux rubriques et au « tone of voice »

Liens rapides


Commentaires

  1. Ping : Voeux (et résolutions) 2009… | Écrire pour le web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus