Choisir un theme WordPress, ca prend 5 minutes…

Étiquettes : , ,

… 3h plus tard, on a 14 thèmes en favoris et toujours aucun d’installé. Parce que choisir un thème WordPress, ça ne prend PAS 5 minutes.

Un thème, oui, mais pour faire quoi?

Avant de choisir un thème, il faut cadrer ses besoins et ce que l’on attend de son WordPress. Ne serait-ce que pour vérifier si tel ou tel thème le permet. Magazine en ligne, portfolios, e-commerce, site d’entreprise, simple blog, … Les possibilités sont nombreuses et chacun de ces sites exigent des fonctionnalités spécifiques qui feront souvent passer le design en second plan. Par exemple, un photographe préférera un thème offrant une large mise en avant des images tandis qu’un magazine cherchera à privilégier le contenu. Donc non, on ne choisit pas un thème WordPress juste parce qu’il est « joli ». Pour vous faire une idée précise de ce qu’il vous faut, couchez vos idées sur papiers. Certains sites comme Themes-boost.fr se feront également un plaisir de vous aider en proposant des thèmes WordPress classés par besoins.

Lite ou Premium?

Parmi les millions de thèmes existants, il subsiste deux grandes catégories: les gratuits (Lite) et les payants (Premium). Comme vous pouvez vous en douter, les thèmes Lite sont bridés en terme de fonctionnalités et de personnalisation. La plupart du temps, vous aurez le choix entre quelques palettes de couleurs, quelques typo, changer la couleur de fond, les images et bien sûr choisir les widgets que vous voulez pour votre sidebar. Mais c’est tout. Les thèmes Premium vous offriront bien plus de possibilités de customisation et de configuration. Vous serez également assuré de leur actualisation et d’un support en cas de problème. Leur prix varie de 15 à 60€ en moyenne. Vous l’aurez compris: vos besoins établis précédemment permettront de déterminer s’il vous faut investir dans un thème ou si un thème gratuit suffira à votre bonheur. Une autre solution est encore de créer un thème soit-même, de A à Z. Mais encore faut-il avoir les connaissances ou à défaut, les € pour payer les gars qui s’en chargeront.

5 trucs à savoir

  • On ne tape pas « meilleur thème wordpress gratuit » sur Google. Ils sont souvent bourrés de saloperies comme des virus ou des liens publicitaires.
  • On ne fait pas ses tests de thèmes ou de plugins sur son WordPress en ligne. Créez-en un deuxième sur votre hébergement, en mode privé, pour faire vos bidouilles. Ou encore en local avec Mamp/Wamp.
  • Vérifiez la dernière mise à jour du thème qui vous intéresse. S’il n’a plus été actualisé depuis 4 mois, ça craint parce qu’il n’est sans doute plus à jour avec les dernières versions WordPress. Et c’est pareil pour les plugins.
  • Même si votre blog est naturellement mieux référencé qu’un site web traditionnel, choisissez un thème optimisé pour le SEO. Ou du moins, compatible avec les plugins WordPress spécifiques. Vous devrez pouvoir changer facilement les titres des pages, des articles, les balises méta, …
  • Beaucoup de thèmes sont en anglais. Si ça vous pose un problème, préférez un thème « translation ready » ou préparez-vous à utilise Poedit. Notez que certaines traductions existent déjà pour les thèmes gratuits sur Wptrads.com

Où trouver mon thème?

Voici une petite liste (non exhaustive) de sites de références pour trouver le thème WordPress de ses rêves.

Les gratuits

Pour les deux derniers, tapez « Thèmes WordPress gratuits » dans le moteur de recherche. Autre astuce, pensez à jeter un œil aux boîtes proposant des thèmes payants. Elles offrent souvent quelques thèmes gratuits qui les ont fait connaitre, c’est notamment le cas de Graphpaperpress.com

Les moins gratuits

Et vous, des trucs et astuces pour trouver les thèmes parfaits?


Commentaires

  1. Avatar Jerome dit :

    Bonjour, merci pour cet article !
    Pour être honnête, je préfère généralement concevoir mes thèmes moi même, en partant de zéro ou d’un framework. Au moins ainsi, on sait ce qui se trouve dans le code et on peut le modifier plus facilement (et côté performances, on y gagne aussi).

  2. Avatar Claire Jacques dit :

    Concevoir un thème demande des connaissances que tout le monde n’a pas, d’où l’importance d’un choix réfléchi.
    Ceci dit, totalement d’accord avec toi. On n’est jamais mieux servi que par soi-même 😉

  3. Même si tout s’adapte et se modifie relativement facilement, c’est bien de choisir un thème wordpress déjà un peu dans la thématique de son projet quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus