Wordpress, la professionnalisation est en marche

Étiquettes : , ,

À l’heure où les réseaux sociaux poussent comme des champignons, le blog est-il mort? Que nenni! Avec WordPress, la professionnalisation est en marche!

L’arrivée des réseaux sociaux et la force de réaction de leurs utilisateurs ont bouleversé les plateformes de blogs, certes. Et ce n’est pas Skyblog qui dira le contraire.
Ceci dit, en bientôt 18 ans d’existence, les blogs aussi ont bien évolué.

WordPress, ce héros

WordPress est sans doute la plateforme de blog la plus aboutie. Entre sa date de création en 2003 et aujourd’hui, la maniabilité d’un blog et son développement n’ont fait qu’évoluer. Les thèmes et les plugins se sont multipliés de sorte qu’il est aujourd’hui parfois difficile pour un internaute de savoir si le site qu’il consulte est du WordPress ou non.

Il est d’ailleurs impossible de quantifier le nombre de fonctionnalités, de mises à jour ou de corrections de failles de sécurité qui ont contribué à l’évolution de WordPress. Mais une chose est sûre, cette plateforme est aujourd’hui (à mon humble avis) le meilleur CMS pour la création de blogs… et de sites.

Le sachiez-tu?
23% des sites web les plus fréquentés dans le monde sont sous WordPress. On applaudit aussi Joomla et Drupal avec leurs 3% et 2% respectifs.

Le blog et ses atouts

Un blog WordPress, ça sait faire plein de trucs. Et ça présente bien des avantages par rapport aux site traditionnels.

Déjà, c’est gratuit puisque c’est de l’open source. On s’inscrit, on installe, on configure et c’est parti. Évidemment, certains services, thèmes et plugin sont payants mais pour le blog en lui-même, pas besoin de sortir le portefeuille.

Ensuite, WordPress a été pensé pour être l’outil de publication le plus simple qui soit. Du moment que vous savez lire et écrire, du moins. La gestion des textes est totalement détachée de l’aspect graphique de votre blog, ce qui a pour effet de d’éditer du contenu beaucoup plus facilement et plus rapidement. Contrairement à un site traditionnel qui, pour garder une certaine homogénéité, demande un changement dans chaque page si modification de présentation il y a.

Vos articles sont également optimisés pour les moteurs de recherche et donc généralement très bien référencés car, comme un site web traditionnel, le texte est dissocié du graphisme. Google (par exemple) ne s’intéressera qu’à votre contenu et non à la taille ou au couleur des typo, par exemple. Bien sûr, il est encore possible d’améliorer son référencement mais ça, on en parlera dans un autre article.

Cerise sur le gâteau, votre blog WordPress est UGC. Son contenu est donc généré par les utilisateurs, comme pour les forums. Ça tombe plutôt bien car l’audience de ce type de site est en croissance depuis 2005.

L’aspect « multi users » de WordPress vous fera gagner en temps et en réactivité. Car il est possible de hiérarchiser les utilisateurs du CMS avec différents rôles et permissions. Par exemple, si le visiteur peut lire le site, le rédacteur peut en écrire le contenu, l’administrateur fait office de grand sachem, etc. Et tous ces contributeurs ne doivent pas forcément maîtriser l’HTML.

Mais! Parce qu’il y a un mais

Tous les hébergeurs ne proposent pas d’hébergement de bases MySQL ou de serveur supportant le PHP. Selon celui que vous choisirez, il est aussi possible que l’affichage des pages soit plus lent, à cause de la lenteur d’accès aux bases de données.

Comme sur un site traditionnel, une mise en page totalement customisée nécessite des connaissances en HTML et CSS. Enfin, même s’il est possible de personnaliser son WordPress autant que possible avec des thèmes payants ou non et des plugins différents, il est important de veiller à leur dernière date d’update. Sans quoi, vous vous exposerez à des failles de sécurité

En gros, à vous de choisir le mode de création idéal. Tout dépend bien sûr des besoins du site à déployer et surtout, de vos envies.

Et vous, plutôt WordPress ou site traditionnel? N’hésitez pas à mettre votre grain de sel!


Commentaires

  1. Avatar Philippe dit :

    Merci pour cette belle synthèse. Mon blog est sous WordPress et je suis assisté par un webmaster pour le surplus.

    Dites, votre ‘Le sachiez-tu?’ m’irrite l’oeil, c’est la blague de la rentrée ? 🙂

    1. Avatar Claire Jacques dit :

      Un réflexe Twitter, je dirais 🙂

  2. Avatar GregGeb dit :

    « Vos articles sont également optimisés pour les moteurs de recherche et donc généralement très bien référencés car puisque le texte est dissocié du graphisme, Google ne s’intéressera qu’à votre contenu et non à la taille ou au couleur des typo, par exemple. »

    C’est une blague de quelqu’un n’y connaissant rien au net ? Dans aucun site la taille et la couleur ne sont prises en compte par les moteurs de recherche, rien à voir avec une optimisation de WordPress.

    1. Avatar Claire Jacques dit :

      Gardons notre calme, cher ami. Je voulais simplement dire par là qu’un WordPress fonctionne (plus ou moins) de la même manière qu’un site web traditionnel aux yeux des moteurs de recherche. Navrée d’avoir été confuse, je m’en vais clarifier ma phrase de ce pas.
      Excellente journée!

  3. Dire que j’étais réfractaire à WP il y a encore 6 mois.. a présent, je suis une addict ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus