E-learning: comment raviver l’attention?

Étiquettes : , ,

Réflexions sur le contenu et le design des e-learning: améliorez l’expérience utilisateur, évitez l’abandon prématuré de la formation digitale.

L’e-learning est à la formation, ce qu’est l’écriture web est au journalisme. Les défis communs? Cible manquée, monotonie, surcharge et hyperactivité, maîtrise des aspects techniques.

E-learning: transposer les concepts de l’écriture web?

Il faut (re)penser l’expérience des apprenants tant au niveau du contenu que du design. Inspirons-nous des concepts de l’écriture web!

1. Définir des personas

Comme pour des personas, prenez le temps de définir vos cibles en amont. Vos apprenants sont-ils de la génération Y ou plus seniors? Ont-ils besoin d’acquérir des compétences spécifiques ou des basiques accessibles rapidement? Sont-ils plutôt mobile ou desktop? Vos objectifs de cours, le niveau de langue et le choix de vocabulaire, le choix des canaux de diffusion de vos formations en dépendra!

2. Combiner cognitif, affectif et conatif

Le concept du “learn, feel, do” en stratégie de contenu peut être facilement transposé à vos modules e-learning. Pour stimuler l’attention, on équilibre les contenus entre ce qu’on dit aux apprenants, ce qu’on leur montre et ce qu’on leur demande de faire. 

3. Éviter la surcharche cognitive, structurer et aérer

Vos apprenants e-learning sont tous des internautes! Pas étonnant de retrouver les mêmes (mauvaises) habitudes de lecture, dont le butinage! Évitez donc les modules surchargés de textes… Intégrez uniquement dans vos modules l’information indispensable. Morcelez vos contenus en blocs logiques, portant sur une idée unique, facilement digérable.

4. Créer de l’interactivité sans tomber dans l’hyperactivité

Si vous n’invitez pas l’utilisateur à agir, vous n’êtes pas dans un format web! Mais, prudence… Si intégrer des liens, incitants à l’action pop-up, illustrations, animations, vidéos ou diapositives interactives permet de créer des histoires, des scénarios engageants, il ne faut pas abuser de l’interactivité. Au risque de créer du « bruit ».

5. Penser aux aspects techniques

Outre les contraintes rédactionnelles et formelles, impossible de faire l’impasse sur les contraintes techniques liées à l’e-learning. Vidéos et slides synchronisées, serious games ou quizz: autant de formats qui permettent de rendre la formation plus interactive et stimulante, mais dont la non-maîtrise technique peut gâcher l’expérience utilisateur.

Pensez-vous à d’autres secteurs qui peuvent s’inspirer de ces conseils?


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus