Quand calibre et timing définissent votre stratégie de contenu

Étiquettes : ,

En stratégie de contenu, rien ne sert de courir, il faut partir à point. Quelques clés pour vous aider à bien calibrer votre stratégie éditoriale.

Calibrer ses contenus web est un essentiel du marketing éditorial. En amont de votre stratégie de contenu, il est essentiel de vous poser les bonnes questions pour optimiser votre production éditoriale.

La qualité de votre contenu est avant tout définie par la façon dont il est reçu par votre audience. C’est donc la connaissance de votre audience qui fera le succès de votre stratégie. CQFD.

Du contenu, oui. Mais du contenu sur mesure.

Le contenu, c’est un peu comme un costume sur mesure: on ne le taille jamais sans connaître les mesures de celui qui va le porter. Le calibre de votre contenu dépend donc directement de l’endroit où vous allez le publier.

En amont de votre stratégie de contenu, dressez donc une liste de vos supports de publication. Interrogez-vous sur la manière de calibrer votre contenu pour optimiser au mieux la production en fonction de ces supports. Tout est une question de ROI: à quoi bon investir dans des formats pour finalement vous rendre compte qu’ils sont inappropriés?

Par exemple, si vous publiez sur un blog et que vous animez une page Facebook, pourquoi ne pas prévoir dès l’écriture de l’article des micro-contenus que vous pourrez extraire pour vos publications Facebook? Une petite phrase catchy, un chiffre, une tendance: et hop, vous voilà avec 2 contenus en 1!

La stratégie de contenu: une question de timing

Vous voyez cette scène typique des comédies dramatiques où les 2 héros (éperdument amoureux l’un de l’autre, cela va sans dire) manquent de se retrouver à quelques secondes près? Et bien le contenu, c’est un peu la même chose: publié au mauvais moment, il manquera complètement la cible destinée à le recevoir (et à l’aimer inconditionnellement).

Quand publier vos contenus web, voilà une question fondamentale et déterminante pour votre stratégie éditoriale. Blog, réseaux sociaux, newsletters: à chaque support son fuseau horaire. À vous de déterminer les moments opportuns en fonction de votre audience et de ses pratiques.

Pour vous guider dans cette réflexion, pensez à raisonner en 2 temps.

  • Au niveau macro: déterminez les marronniers, les grandes tendances et événements incontournables du secteur. N’oubliez pas non plus de saisonnaliser votre production éditoriale: quoi de plus désastreux en effet que de recevoir une newsletter vous invitant à profiter du soleil quand il pleut et qu’il fait froid? Pensez « humain » tout simplement, en vous projetant dans l’état d’esprit de vos publics cibles et en anticipant sur les éléments qui vont influencer la réception de votre contenu.
  • Au niveau micro: l’heure à laquelle vous publiez vos contenus est également essentielle. Renseignez-vous sur les tendances de votre audience: on sait par exemple, que la plupart des gens consultent les blogs le matin, avant 11h. Pourquoi ne pas commencer par là? Ensuite, ce sont vos Analytics qui vous guideront pour donner le bon tempo. 

Et vous, quelles sont vos astuces pour bien calibrer votre stratégie éditoriale?


Commentaires

  1. Avatar Jean Gauthier dit :

    Les idées avancées dans le texte sont toutes plausibles. J’ai beaucoup aimé le concept du costume sur mesure, l’auteur s’est montré créatif et attrayant en jouant avec les mots, il faut vraiment savoir ses clients pour leur fournir des contenus qu’ils vont apprécier. Puis le timing, un petit détail que certains prennent à la légère alors qu’il est très important pour attirer ses lecteurs. Merci, pour cet article très riche et information et pour ces petits rappels. Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus