L'e-mail marketing en 2013

Étiquettes : , , ,

Chiffres et statistiques à l’appui, zoom aujourd’hui sur les dernières tendances de ce puissant canal de conversion et de fidélisation: l’e-mail marketing.

Réalisée courant 2013 par Bisnode, membre du Syndicat National de la Communication Directe, l’étude démontre la portée d’un courrier électronique dans le processus d’achat. En effet, c’est plus d’ 1 internaute sur 5 qui décide de « passer à la caisse » après avoir lu un e-mail commercial.  Ce phénomène, l’e-mail to store, devient un must en matière de marketing direct.

L’e-mail to store, une bénédiction…

L’e-mail, un levier incontournable

L’e-mail est, pour l’heure, complètement entré dans les mœurs de tous les internautes. Nous sommes près de 97% à consulter régulièrement et continuellement nos courriels sur tablettes, mobiles et PC suivant l’heure. D’où l’importance alors de rendre les contenus lisibles et clairs quel que soit  le support.

L’étude met en avant deux raisons principales:

  • La pérennité de l’e-mail; plus de 75% des utilisateurs possèdent une adresse e-mail et 63% d’entre eux depuis au moins 5 ans.
  • La prédilection des internautes à l’égard de ce média pour suivre les news d’une marque; 46% préfèrent l’e-mail au site Web (32%), suivi du courrier postal (10%) et des réseaux sociaux 8%.

Par ailleurs, cette étude révèle une hausse de 26% des e-mails commerciaux visant la fidélisation.

Les leçons à tirer

  1. 43% des internautes achètent en ligne après réception d’un e-mail commercial; l’e-mail to store est une tendance que les annonceurs devraient garder à l’œil.
  2. L’e-mail demeure inéluctable pour se tenir informé d’une marque; les autres canaux digitaux restent minoritaires.
  3. 59% des utilisateurs savent comment se désabonner d’une newsletter; soit une baisse de 17%.
  4. Plus d’1 internaute sur 3 consulte ses e-mails sur des terminaux mobiles ; 22% sur tablette et 38% sur smartphone. La mobilité s’accentue.
  5. A chaque plage horaire son support pour lire les courriels; les tablettes et les smartTv sont davantage prisées en soirée que les smartphones et les PC plus réservés, eux, aux horaires de bureau.

Conclusion

Face à une concurrence féroce, des filtres anti-spams très pointus et des internautes versatiles, il est plus que jamais indispensable d’élaborer une stratégie de contenus consultables sur tous supports.

Bref, que pensez-vous des tendances de 2013 en e-mailing? Si vous souhaitez consulter plus en détails les résultats de cette étude, rendez-vous par ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus