Le marketing éditorial ou la communication par le "why"

Étiquettes : , , ,

Le marketing éditorial impulse un tournant dans la stratégie d’entreprise: du « what » au « why », retour sur le nouveau visage de la communication de marque.

La méthode des 5W, technique d’écriture chère à la rédaction web, n’a pas dit son dernier mot. Utile, efficace, elle est précieuse aux rédacteurs web. Mais,au delà de la technique d’écriture, la règle des 5W est une clé d’analyse bien utile pour comprendre les enjeux du marketing éditorial. Notamment lorsque l’on s’intéresse au « what », « why » et « how » de la stratégie de marque.

Appliquée au marketing, cette méthode permet en effet de comprendre plus en profondeur la révolution impulsée par le marketing éditorial: le glissement d’une communication du « what » vers une communication du « why ».

Le marketing éditorial n’est pas seulement une stratégie mais une véritable posture: devenir une Social Brand, fondée sur une approche sociale du relationnel avec le consommateur.

La révolution du marketing éditorial: communiquer par le « why »

Avec l’inbound marketing, la stratégie de communication de la marque opère un glissement du « what » vers le « why »: on ne communique plus sur le produit mais sur la raison d’être de l’entreprise, ses croyances, ses valeurs. On peut ici reprendre le concept du Golden Circle de Simon Sinek, 3 cercles concentriques fondés sur:

  • Le « what », cercle le plus grand, est ce que produisent les entreprises;
  • Le « how », cercle du milieu, représente comment elles le font;
  • Le « why », noyau, correspond à la raison d’être de l’entreprise: son but, sa cause, sa croyance au delà du profit.

Pour reprendre les termes de Simon Sinek: « people don’t buy what you do; they buy why you do it. And what you do simply proves what you believe ».

On touche ici au coeur de l’enjeu du marketing éditorial: il s’agit d’une stratégie qui tient dans le partage de croyances entre l’entreprise et les consommateurs. Plus qu’une stratégie c’est presque une véritable philosophie qui prône une relation à la marque où le moteur du besoin cède la place au partage de croyances et d’intérêts communs par le contenu.

Le « how » ou la communauté à l’ère des Social Brands

Si le « why » a pris une importance stratégique certaine, le « how » conditionne directement son succès. La manière dont les marques produisent et, plus important encore, la manière dont elles communiquent autour de ce qu’elles produisent relève d’une importance cruciale.

Or, une des clés du marketing éditorial réside dans l’approche sociale. Le « how » est social et relationnel; il ne considère plus seulement le consommateur mais l’individu et son système de valeurs. L’enjeu? Créer un point de jonction, un terrain d’entente entre l’individu et la marque à travers le partage de valeurs communes qui dépasse la relation purement commerciale. Se retrouver autour des contenus pour finalement fédérer une communauté d’adeptes.

En somme, le marketing éditorial n’est pas seulement une stratégie mais une véritable posture: il s’agit de devenir des social brands, des marques communautaires fondées sur une approche sociale du relationnel avec le consommateur.

Sources:


Commentaires

  1. Avatar Philippe dit :

    très bon article
    petite coquille produisent

    1. Oups! Merci beaucoup Philippe, c’est rectifié.

  2. Avatar Digimeuh dit :

    En effet la stratégie du content marketing par le why est de plus en plus importante car elle place le consommateur au cœur de ses préoccupations. C’est important que les entreprises évoluent elle aussi pour relancer la consommation.

  3. En parlant de Simon Sinek voici la vidéo de son TED Talk en 2009 !!
    http://www.ted.com/talks/simon_sinek_how_great_leaders_inspire_action#

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus