Responsive design: plus l’écran est petit plus le contenu importe!

Étiquettes : , ,

Pour l’utilisateur et pour le référencement, avoir un site adapté mobile est devenu indispensable. Avec le responsive design pour meilleure pratique. 

En 2015, on estime que 67% des sites Web ne sont pas optimisés pour une lecture sur téléphone ou tablette. Or, 61% du trafic mondial provient justement de ces outils mobiles. Vous l’aurez compris, le responsive design est un passage obligatoire pour qui souhaite augmenter la visibilité de son site.

Le responsive design: un argument SEO-friendly

En 2015, on estime que 67% des sites Web ne sont pas optimisés pour une lecture sur téléphone ou tablette. Or, 61% du trafic mondial provient justement de ces outils mobiles…

Responsive design, SEO, mobile friendly… avec les nouvelles terminologies, il faut bien avouer que j’en perds un peu mon latin! Mais à partir du 21 avril 2015, Google appliquera de nouveaux algorithmes pour les recherches effectuées depuis un téléphone portable. Autant se plonger tout de suite dans le vocabulaire ad hoc…

Dans un premier temps, il favorisera dans ses pages de résultats, les sites adaptés à lecture sur smartphone, pour les recherches effectuées sur un téléphone. Mais à terme, les tablettes et tous les autres formats intermédiaires seront affectés. Les sites les moins préparés pourraient perdre jusqu’à 1/3 de leur trafic.

Il existe plusieurs approches pour offrir une expérience utilisateur agréable depuis un téléphone portable. Le responsive design consiste à redimensionner l’affichage d’une page en fonction de la taille de l’écran.

C’est la pratique recommandée par Google. Elle est tellement installée chez les Web designers et autres programmateurs que la plupart des CMS courants proposent déjà un code pour les périphériques, téléphones et tablettes prêt à l’emploi.

Favoriser l’accès à l’information

Avoir un site responsive, c’est bien! Proposer même sur des écrans réduits un contenu à valeur ajoutée, c’est mieux!

Le défi du responsive consiste à fournir les informations pertinentes aux internautes, via une interface simplifiée. Il convient de hiérarchiser les contenus et de penser à la navigation.

Ainsi, prenons un site de voyages par exemple. Le responsive design doit s’attacher à mettre en avant les séjours et les destinations disponibles. Les autres éléments du site – Qui sommes-nous, blog, inscription à la newsletter, actualités ou avis clients – peuvent être rassemblés dans un menu unique, accessible par un clic.

La priorité est d’inviter l’utilisateur sur ce qui l’intéresse le plus et aussi – last but not least – sur ce qui convertit le mieux!

En pratique:

1. On adapte le contenu à l’écran et donc à la situation de consultation
2. On valorise les éléments les plus importants, en pensant au niveau de concentration de l’internaute
3. On réfléchit à la plus value, en prenant compte de l’aspect responsive dès la conception du site

(Sources: SociaMediaToday et Econsultancy)


Commentaires

  1. Il parait quand même incroyable de voir autant de site internet n’utilisant pas la technologie Responsive Design. avoir un site c’est bien, mais il est un outil marketing avant tout !

    1. Avatar Morgane Delaisse dit :

      C’est aussi pour ça que les réseaux sociaux s’en sortent si bien. Ils ont devancé la tendance et ont proposé très vite des sites en responsive. Quant à la question du marketing, elle fait son chemin dans les grandes et petites entreprises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus