Tsu, les sousous dans la popoche

Étiquettes : , ,

Que penser d’une réseau social qui veut du bien à votre portefeuille? C’est le concept de Tsu, ce dernier né dans la grande famille des réseaux sociaux.

Après Ello, le réseau social sans publicité qui ne fonctionne que grâce aux dons de ses utilisateurs, on voit apparaître un nouveau genre: celui qui vous paie pour l’utiliser. #seriously?

Tsu, mode d’emploi

Si l’interface graphique de Facebook n’est pas très sexy, celui de Tsu l’est encore moins. À mi-chemin entre Facebook et Twitter, on ne détecte rien de neuf sous le soleil concernant les fonctionnalités de base. Posts, notifications, timeline, follow, likes, partages, commentaires, etc.

Les seules nouveautés sont le « Family Tree » qui classe vos contacts dans des cercles, à la manière de Google +, et le menu « Rank » qui vous permet de gérer votre e-portefeuille.

Un réseau social qui vous rémunère

Vous y êtes? Alors voyons un peu comment renflouer les caisses.
Déjà, sachez que la personne qui vous a invité va empocher 10% de vos rémunérations. Les autres 90% seront redistribués aux utilisateurs de Tsu, selon l’engagement et le nombre de vues de leurs posts.

Les utilisateurs, trop heureux de pouvoir rentabiliser leur inscription, postent à peu près tout et n’importe quoi. Autrement dit, par sa volonté de récompenser le contenu de qualité, Tsu pousse carrément au spamming.

Et tout ça pour quelques centimes. Oui, ne vous faites pas d’illusions: ce n’est pas grâce à Tsu que vous deviendrez millionnaire.

Enfin, si vous aimez l’aspect épuré et sans publicités d’Ello, ou au contraire, si le harcèlement publicitaire de Facebook vous débecte, Tsu risque de vous faire hérisser le poil.
Parce que ce réseau social est criblé de pubs et pas n’importe lesquelles. Vous souvenez-vous de ces fameuses banners pour vous faire acheter le nouveau produit de régime miracle, j’ai nommé la soupe au chou? Bienvenue sur Tsu!

L’avenir de Tsu?

La création des réseaux sociaux est devenu une mode. Si, jusqu’à maintenant, ils se sont tous fait engloutir par les géants Facebook et Twitter, on ne pourra pas nier que certains partent d’un bon concept.

Mais soyons francs, Tsu fera parler de lui une semaine avant de disparaître dans les entrailles du deepweb. Ceci est un parti pris.

Et vous, qu’en pensez-vous? Êtes-vous déjà sur Tsu? Faites-nous part de vos impressions!


Commentaires

  1. Avatar anisud dit :

    Si des gens veulent quand même essayer : https://www.tsu.co/Dungster

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus