Mesurer rédaction web

De nombreux outils mesurent les performances de vos pages une fois publiées. Mais à quels chiffres faut-il faire attention avant la publication?

Pour mesurer l’impact de la publication d’une page web ou d’un article de blog, il y a une foule d’outils plus perfectionnés les uns que les autres. Ils mesurent le nombre de fois que la page a été vue, le nombre de visiteurs, etc.

Mais avant la publication? Peut-on prendre la mesure d’une page web encore non publiée? Faisons un petit tour des chiffres que nous devons prendre en compte avant publication.

Mesurer pour une meilleure lecture et un bon référencement

Les travaux des chercheurs sur la lecture sur écran et les règles de Google ont peu à peu permis d’établir un petit corpus de chiffres à ne pas oublier quand on rédige pour le web.

  • La taille du titre: 70 caractères maximum pour être bien pris en compte par Google. Pourquoi en utiliser 70 au lieu de 40? Pour placer plus de mots-clés dans la balise titre car elle est prise en compte dans le référencement de la page.
  • La taille du champ meta-description: 156 caractères maximum.
  • La taille du texte: à partir de 500 mots environ, l’attention baisse. Donc il faut éviter les textes plus longs ou les répartir sur plusieurs pages.
  • La densité du ou des mots clés en début de texte: vos mots-clés doivent apparaître dès les 30-50 premiers mots. Pas seulement dans le dernier paragraphe…
  • La longueur des phrases: l’attention décroît quand les phrases font plus de 13 mots.
  • Le nombre de mots par paragraphe: de 300 à 500.
  • La longueur de la ligne sur écran: moins de 80 caractères.
  • Liens, URL, balises accentuées (gras, italique, listes ordonnées) et balises titres (H1, H2, etc.): il faut y placer les principaux mots-clés.

    Vos mots-clés doivent apparaître dès les 30-50 premiers mots.

De l’importance relative des statistiques

Ces règles étant établies, il faut savoir les relativiser et les adapter en fonction des circonstances. L’important est surtout d’avoir un texte intéressant, qui donne envie au lecteur de le lire et de le partager.

De plus, ces règles sont amenées à évoluer en fonction de l’évolution de la recherche scientifique et des algorithmes de Google. Alors, restons critiques vis-à-vis des chiffres et basons-nous aussi sur notre bon sens.

Et vous, quelles sont les mesures auxquelles vous faites attention en rédigeant vos textes?


Commentaires

  1. Merci pour ces bons conseils !!

  2. « La longueur de la ligne sur écran: moins de 80 caractères ».

    S’agit-il de caractères espaces compris ?
    Mon expérience et mes multiples lectures sur le sujet, m’ont toujours donné des caractères espaces compris.
    Par ailleurs, il faut préciser que cette règle de 80 caractères espaces compris (pour moi) par ligne, est vraie pour une taille de police de 12 (+/- , car certaines polices « chassent » plus).

  3. inf0mag dit :

    Intéressant ! Pouvez-vous donner quelques exemples d’outils qui mesurent la qualité d’un texte après sa publication ?
    Merci

    1. Pierre-Alain Le Cheviller dit :

      Cela dépend de l’objectif visé mais il me semble qu’après publication, les statistiques de Google Analytics sont une mesure intéressante…

  4. Olivier dit :

    Tes conseils sont indispensable. Merci Pierre-Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Près de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus