L’article de blog en mode reportage

Le reportage comme format d’articles de blog? L’oeuvre de l’auteur, la part du lecteur… Zoom sur la technique et ses avantages.

Chaque semaine, Morgane vous fait découvrir avec enthousiasme et brio, les avatars du journalisme, de l’écriture romanesque et de l’écrit Web. Récemment, elle proposait quelques idées de formats alternatifs pour vos articles de blog. Elle évoquait le webdocumentaire, l’interview, l’infographie. On pourrait y ajouter le reportage… Focus.

Loin de ce que disait Barthes dans les Bruissements de la langue « L’auteur n’est jamais rien de plus que celui qui écrit ».

Des articles de blog au format reportage?

Le reportage constitue le type parfait d’ articles de blog pour accrocher le lecteur. Le style d’abord, beaucoup plus informel, favorise la proximité avec les internautes. Il crée un climat plus confidentiel, plus personnel.

Certes, le reportage apporte de l’information de fond. C’est même un fondamental, quel que soit le format que vous choisissez. L’utilité de votre discours doit primer. L’intérêt du mode « reportage » réside dans l’angle de traitement que choisit l’auteur. Car c’est cet angle qui va structurer l’attention du lecteur.

L’angle et l’attaque pour faire mouche

Au-delà de l’angle, l’attaque est essentielle également dans le format reportage. C’est le trigger, le déclencheur, qui va nouer le lien avec vos lecteurs.

Là encore, attaquer par une composante humaine aura tendance à incarner davantage le récit. Autrement dit, pour démarrer un reportage, on utilise un des personnages du récit. De la même manière que j’ai commencé cet article en parlant de Morgane. Même si cet article-ci n’est pas un reportage.

L’oeuvre de l’auteur, la part du lecteur

Façon « confession ou flashback », en mode « storytelling » ou « vis ma vie », le reportage a ceci de commun avec la curation (au sens anglophone du terme) qu’il procure une véritable incarnation au récit, il lui insuffle une subjectivité qui sera d’autant plus appréciée qu’on l’associe directement à celle de l’auteur.

On est là bien loin du commandement « tu n’écriras pas en ton nom« . Loin de ce que disait Barthes dans les Bruissements de la langue « L’auteur n’est jamais rien de plus que celui qui écrit ».

Le maître mot du reportage: la proximité

Si l’on choisit un article de blog au format reportage, c’est pour mieux se rapprocher du lecteur. Dès lors, toutes les techniques sont bonnes pour faciliter la proximité:

  • un langage simple, une tonalité active et positive
  • un traitement descriptif, concret, factuel
  • un niveau de langue accessible, fluide et sans jargon

Reportage et anecdote: de la proximité à l’exclusivité

Enfin, l’article reportage suppose que vous rapportiez des « événements », des « faits réels » du terrain. Vous racontez ce que vous avez entendu, vu, éprouvé. Puisque, pour rappel, vous êtes un témoin « subjectif », vous étiez dans le feu de l’action et avez observé les faits avec votre sensibilité.

Intégrez cette « réalité » dans votre récit par des techniques éditoriales:

  • un vocabulaire imagé (qui traduira ce que vous avez vécu),
  • des descriptions d’ambiances et des citations,
  • des anecdotes et autres détails inédits et insolites.

Plus votre style sera personnel et circonstanciel, plus vous captiverez votre lecteur, qui se projettera dans le temps et l’espace pour vivre avec vous cet événement passé.

Plus douce sera la chute

Enfin, la chute de votre reportage est essentielle pour laisser un bon souvenir. Quelques idées?

  • Terminez par une question: en sollicitant le lecteur, vous achèverez de l’intégrer dans votre histoire.
  • Bouclez la boucle: rappelez le personnage que vous invoquiez pour démarrer.
  • Tordez le cou à un proverbe, concluez en pastichant une leçon de moralité, ça fera sourire.

En terminant cet article, je ne puis m’empêcher de me demander ce qu’en pense Morgane? Pas vous?


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus