Une boutique en ligne a les mêmes contraintes qu'un magasin en pierre. Pas de clients, pas d'argent. Comment amener du trafic sur vos fiches produits?

Étiquettes : , , ,

Une boutique en ligne a les mêmes contraintes qu’un magasin en pierre. Pas de clients, pas d’argent. Comment amener du trafic sur vos fiches produits?

En commerce, une seule idée originale peut parfois tout changer. Cela vaut aussi pour votre boutique en ligne. Quel est votre objectif? Augmenter les revenus, réduire les dépenses, trouver de nouveaux clients… Et si vous commenciez par assurer un trafic constant, durable, varié, riche? Vous nous voyez venir? Le growth hacking, me direz-vous?

Non, … nous parlons de méthodes pour générer du trafic de qualité, sans augmenter vos investissements. Référencer son site? Oui, bien sûr. Mais autrement. Dans le détail, dans l’originalité.

Concentrez votre SEO sur des termes spécifiques à faible volume

Cessez de lorgner le SEO concurrentiel. Vous écrivez des fiches conseils sur votre boutique en ligne?  Arrêtez de vous concentrer sur une poignée de termes généraux et populaires pour définir vos thématiques. Sortez des sentiers battus, et consacrez un peu de vos efforts à investiguer du côté de requêtes spécifiques à faible volume.

Vous connaissez la loi de Pareto? Elle vaut aussi en SEO. 80% de votre trafic est généré par de nombreux mots-clés très spécifiques, peu demandés. À vrai dire, en général, ce sont des expressions davantage que des mots-clés. Des expressions de 3 à 4, voire 5 ou 6 mots. Ce qui explique dès lors leur faible volume.

Mais le trafic en provenance de ces termes à faible volume est souvent de meilleure qualité également. Parce que ce sont des recherches effectuées par des personnes avisées, prêtes à acheter. Pour améliorer votre classement sur des expressions à faible volume, songez à des questions plus précises sur les bénéfices des produits vendus sur votre boutique en ligne. Vous avez lu notre article sur l’outil de recherche sémantique Answerthepublic ? C’est une bombe, ce truc. En plus, il produit des résultats basés sur les 5 questions clés: QQOQCP.

Associez des mots-clés à chaque produit de votre boutique en ligne

Associer chaque produit de votre boutique à des mots clés. Ceci vous permet d’obtenir des clics très bon marché sur les comparateurs de prix comme Google Shopping.

La plupart des sites e-commerce utilisent ainsi les noms de produits que leur donnent leurs fournisseurs. Vous vendez un panier-cadeau qui contient du saumon fumé et une sauce au piment d’espelette? Appelez-le « panier cadeau saumon fumé espelette » plutôt que le patronyme « Panier Cadeau Le petit Écossais Corsé » de la marque.

Ainsi, vous vendez un produit référencé sur des mots-clés pertinents pour l’utilisateur, sur des mots qu’il utilise. À ce jour, cette pratique pleine de bon sens est tellement rare que, si quelqu’un tape une requête aussi ordinaire (façon de parler) que « saumon fumé espelette » dans un moteur de shopping, vous pourriez être le seul à ressortir avec votre produit et donc obtenir des clics moins chers que tous les autres qui vendent le même produit, caché sous des noms de marque sophistiqués et peu reconnaissables.

Retenez bien cette réalité: la plupart des e-commerçants ne prennent pas le temps d’associer vos des mots-clés courants à leurs produits.

Utilisez des indicateurs clés de performance

Les indicateurs clés de performance (ICP), en anglais key performance indicator (KPI), aident à surveiller et améliorer vos chiffres de vente. Déterminez quels sont les indicateurs les plus pertinents. Utilisez-les tous les jours pour ainsi identifier les problèmes, opportunités et améliorations. Plusieurs indicateurs peuvent vous aider à augmenter votre trafic entrant  :

  • La visibilité de la fiche produit
  • La pertinence des mots-clés dans le contenu
  • Les visites sur la fiche produit.
  • Les nouveaux visiteurs.
  • Le taux de rebond
  • La durée moyenne des visites.
  • Le nombre de transactions.
  • Le montant moyen du panier d’achat.
  • Les retours de commande, etc.

Contenu e-commerce: une question de détail?

Oui, assurément. On a par ailleurs tendance à croire qu’une boutique en ligne génère moins de travail et d’investissements qu’un magasin en briques. C’est faux. Si vous exercez dans le e-commerce, vous devez être à l’affût de tous les moyens possibles pour booster les performances. Et le contenu impacte sur la conversion. Des études le prouvent d’ailleurs!

Et vous, quelles sont vos bonnes pratiques pour augmenter le trafic entrant sur des fiches produits?


Commentaires

  1. Exactement! Je suis tout à fait d’accord avec vous. Je pense que le SEO doit être bien optimisé pour uen bonne visibilité des boutiques en lignes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus