comment écrire un texte

Étiquettes : , ,

Comment écrire un texte? Dans sa langue maternelle, c’est facile. Mais quand on doit l’expliquer dans une autre langue… Je vous donne mon avis?

Comment écrire un texte correctement? Voici une question qui reste toujours d’actualité. Peu importe quels sont les objectifs de votre texte. Vous devez bien maitriser votre écriture pour les atteindre.

 Comment écrire un texte? Ou plutôt: pour qui?

Ecrire un texte commence avant son écriture. La première chose que vous devez faire est vous demander: Pourquoi dois-je écrire ce texte? Pour qui? Quels son mes objectifs? Que voudrais-je que fassent les lecteurs une fois qu’ils l’ont lu? Voulez-vous convaincre? Informer? En fonction de vos objectifs et de votre publique, vous devez choisir l’objectif de chaque mot. De chaque phrase. De chaque paragraphe. Du texte dans sa totalité. N’oubliez pas les composants de la rhétorique classique. Elle n’a rien perdu de son efficacité:

  • Logos: Il s’agit du composant logique des textes. Il est essentiel pour informer. Voici quelques techniques:
    • Donner une structure logique à votre texte.
    • Citer des chiffres, des études, des rapports…
    • Faire des analogies, des comparaissons.
  • Ethos: Basé sur votre (bonne) reputation. Comment le renforcer?:
    • En utilisant des sources crédibles.
    • En faisant appel à votre experience.
    • En présentant votre maîtrise du sujet.
  • Pathos: Il s’agît d’un appel aux sentiments. Avec le Ethos, le Pathos est le pilier de l’art de convaincre:. Pour en tirer profit vous pouvez:
    • Raconter des histoires.
    • Ne pas oublier le storytelling.
    • Utiliser des exemples qui motivent.

Préparez-vous à structurer votre texte

Pour bien écrire un texte, vous devez vous preparer. Il faut:

  • Se documenter. Obtenir  l’information dont on aura besoin pour écrire. Bref, trouver l’inspiration.
  • Définir la structure de votre texte.
  • Choisir un endroit calme, propice à l’écriture. Se débarrassez des distractions. Couper le portable, le téléphone, l’Internet…
  • Définir le moment de la journée où vous êtes plus en forme pour écrire. Êtes-vous du matin? De l’après-midi? Du soir?
  • Avoir tout ce dont on a besoin à portée des mains: de l’au, du café, des crayons, des fiches, des dictionnaires…

Comment commencer un texte, telle est la question

Vous êtes prêt à rédiger. Enfin! Mais peut-être vous vous posez toujours la même question: Comment écrire? Commençons par le début:

  • Si vous n’arrivez à démarrer, si vous êtes bloqués, essayez ces petites astuces:
    • Imaginez que vous parlez à quelqu’un sur votre sujet. Puis écrivez ce que vous venez de dire.
    • Forcez-vous à écrire pendant une, deux, trois minutes…Peu importe combien de temps. Il y aura des fortes chances que vous continuerez à écrire.
    • N’essayez de corriger tout de suite. L’écriture doit se faire en deux temps. D’abord écrire, puis corriger. En laissant assez de temps entre les deux. Suivez cette procedure. Si quelqu’un appuie sur l’accélérateur et le frein au même temps, la voiture n’avancera pas, n’est-ce pas?
  • Commencez par l’essentiel, évitez les introductions inutiles.
  • Pensez toujours aux lecteurs. Choisissez le meilleur angle en fonction d’eux.
  • Attirez l’attention des lecteurs dès la première phrase.

Choisissez les bon mots…

Comment écrire? En choisissant les bon mots. Et quels sont les bons mots? Ceux-ci:

  • Préférez les mots courts. N’utilisez pas de mot long si un mot court peut faire le travail.
  • Utilisez des mots « forts », tels que les noms et les verbes. Utilisez les adjectifs et (surtout) les adverbes à bon escient. Stephen King le disait, souvenez-vous: « La route vers l’enfers est pavée d’adverbes ». Mark Twain avait une méthode assez efficace pour éliminer les adverbes inutiles: « Je mets un grand mot chaque fois que je veux utiliser ‘très’. L’éditeur les efface tous et mon texte reste comme il faut.
  • Evitez le jargon. Pensez aux lecteurs. Etes-vous sûr qu’ils comprendront des mots spécialisés? Réfléchissez: ce qui est évident pour vous peut ne pas l’être pour vos lecteurs…

… les bonnes phrases…

Hemingway s’en vantait: Ses phrases étaient des phrases simples, presque enfantines. Sujet, verbe et complément. Rien de plus. Suivez son exemple. N’utilisez pas une phrase longue si un phrase courte peut faire le travail. Un phrase courte donne de l’agilité au texte. Par contre, une phrase trop longue donne de la lenteur. Et en plus, rend le texte plus difficile à lire. C’est pourquoi un livre de Hemingway est plus facile à lire qu’un autre de Proust. Voici quelques conseils additionnels:

  • Soyez spécifique. Si possible, utilisez des chiffres au lieu des adverbes tels que beaucoup, assez, trop, peu …
  • Faites de même avec le temps. Préférez une date, une heure à ‘il y a quelque temps’, ‘c’était une fois’…

…et les bons paragraphes.

Comment écrire un bon paragraphe? Et pourquoi? Chaque paragraphe doit contenir une seule idée. Pour chaque idée, créez donc un paragraphe. Ne faites des paragraphes trop longs. Vous risquez d’ennuyer vos lecteurs. Des paragraphes aérés aideront la compréhension et feront la lecture de votre texte plus facile et agréable à vos lecteurs. Coupez donc votre idée en plusieurs phrases. N’utilisez que quatre ou cinq phrases par paragraphe.

Corrigez

  • Laissez reposer votre texte.
  • Lisez-le à haute voix. Comme ça vous serez sûrs que votre texte est harmonieux, en éliminant des cacophonies.
  • Coupez, coupez, coupez. Sans pitié. Enlevez votre casquette d’écrivain et remplacez-la par celle de chirurgien!
  • Profitez votre nouvelle casquette pour vous éradiquer les fautes d’orthographe. Lisez votre texte en sens inverse. De cette façon vous trouverez les éventuelles fautes d’orthographe plus facilement.

Et vous, quels sont vos trucs pour écrire un texte?

 

 


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus