Critiquer un contenu Web: comment faire ça de manière constructive?

Étiquettes : , , ,

Difficile de critiquer un contenu web. Qu’est-ce qui fait la qualité d’un contenu, comment la mesurer? Quelques idées pour vous mettre sur la voie.

Critiquer un contenu Web, c’est d’abord voir l’ensemble, de manière positive et négative. C’est le principe même de la critique. De manière étonnante (ou pas), un même constat revient fréquemment quand on doit critiquer un contenu Web: c’est un problème de surpoids, et donc de mauvaise alimentation. C’est aussi un problème de communication.

En effet, de manière générale, on peut regretter que les sites ne s’adressent pas davantage à leurs publics : en utilisant leur vocabulaire, en répondant à leurs questions et à leurs besoins, en installant un dialogue.

Entendez-vous vos visiteurs murmurer comme Johnny: « Donnez moi l’envie d’avoir envie … »

En termes simples, les sites auscultés disposent souvent d’un contenu abondant, varié, mais qui n’est pas correctement exploité. La proposition de valeur éditoriale fait défaut. Explications.

C’est le contenu qui donne envie d’avoir envie…

Faut-il encore le rappeler? Le contenu jour un rôle clef dans la réussite d’un site. C’est par sa qualité et la régularité mais aussi la fréquence des mises à jour qu’on donne l’envie à l’internaute de passer du temps sur le site, de revenir, d’aller plus loin dans la relation… Au fond, il faut entendre votre visiteur murmurer comme Johnny: « Donnez moi l’envie d’avoir envie … »

Critiquer un contenu web, c’est rassembler…

Une remarque courante qu’on peut faire souvent à l’égard de sites engagés dans une publication régulière, c’est que le programme éditorial est souvent beaucoup trop morcelé et dispersé.

Critiquer un contenu Web, c’est appeler un chat un chat

Enfin, un autre problème fréquent dans le contenu Web se situe au niveau du choix des mots… Ce qu’on appelle le wording dans notre sabir d’architectes de l’information.

Souvent, le vocabulaire utilisé n’est pas très clair pour l’internaute et s’apparente à du jargon interne à l’entreprise. Le nom des produits (les pires, sans doute, ce sont les banques. Et les revendeurs de pièces détachées ;-), ou des outils en ligne et autres applications ne sont pas directement compréhensibles par l’utilisateur, alors qu’un autre nom, plus intuitif et parfois plus simple, attirerait plus de clics…

Critiquer un contenu web, c’est préparer une relation à long terme

Le contenu peut être une opportunité pour les annonceurs de fidéliser davantage leurs prospects. En général, nos visiteurs se rendent sur le site pour un besoin très concret (changer d’abonnement, souscrire un contrat, acheter une formation, …). Ces besoins ponctuels ne permettent pas de créer du lien, des visites récurrentes et régulières sur le site.

En proposant des contenus pertinents, qui correspondent aux centres d’intérêts des utilisateurs et en renouvelant régulièrement ses contenus, les annonceurs peuvent créer une dynamique de fidélisation, qui contribuent à mettre en avant leur rôle de conseil et mettent le contenu au rang de service

Et vous, que regardez-vous quand il s’agit de critiquer un contenu Web?


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus