Le buzz ? Je vous éclaire !

Étiquettes : , ,

Qu’est-ce qu’un buzz ? Quelle est sa durée de vie et comment se comporter dans cet univers où tout peut faire le buzz et affecter votre image de marque ?

Et le buzz fut…

Le buzz est un phénomène qui fait fureur depuis l’apparition du Web 2.0, l’article de Mounira sur le Harlem Shake l’illustre bien ! Que ce soit pour la photo du chat du voisin qui porte des chaussons trop mignons ou la création d’une vidéo aux effets catastrophiques par Cuisinella, tous veulent récolter un maximum de vues et de partages

Tout a commencé avec l’apparition des médias sociaux qui ont permis aux internautes de s’approprier le contenu et de le partager. C’est à partir de ce moment que le contenu peut devenir viral et faire le buzz.

Mais l’effet buzz repose surtout sur une culture de l’égo. Les internautes qui partagent une vidéo sur les médias sociaux veulent montrer que ce sont eux qui l’ont vue et diffusée en premier.

La portabilité permanente d’Internet sur son smartphone a également permis l’accélération du partage de l’information et le développement de cet effet de buzz. Elle donne la capacité de tout partager et commenter à tout instant et en tout lieu.

Quels types de buzz ?

Il faut discerner :

  • Les buzz qui sont créés pour une marque ou une entreprise, dans un but commercial pour vanter les bienfaits d’une marque ou de ses produits
  • Les buzz que les internautes créent malgré qu’ils ne soient pas des professionnels de l’édition. C’est ce qu’on appelle du User Generated Content (UGC, ou contenu généré par l’utilisateur).

Dans tous ces buzz, il faut également faire la différence entre :

  • Le buzz voulu que l’entreprise crée et manage
  • Le buzz subit sur lequel l’entreprise doit reprendre la main, car il lui nuit, c’est ce qu’on appelle un bad buzz.

Un buzz est très souvent :

Un buzz est éphémère

L’effet buzz ne dure que quelques jours, il faut donc savoir qu’il :

  • ne peut pas être le centre de votre stratégie de communication
  • permet de faire un coup de promotion, de donner de la visibilité à votre entreprise
  • doit être capitalisé afin que l’entreprise puisse conserver l’image qui aura été mise en place pendant ces quelques jours.

Comment éviter un bad buzz ?

Pour éviter la catastrophe, votre entreprise se doit de développer de nouveaux réflexes sur la toile… Par exemple :

  • Développer la production de contenu informatif concernant son économie et ses finances ou  encore sa communication interne ou corporate  pour donner de quoi partager aux bloggueurs.
  • Communiquer avec les médias dans leur globalité. Elle ne doit pas seulement entretenir ses relations presse.
  • La réactivité de l’entreprise sur ce qui est dit sur elle est primordiale. Elle doit savoir identifier ce qui est dit sur elle et y répondre très rapidement surtout quand l’information est fausse.
  • Mesurer l’effet de buzz sur les medias classiques car les journalistes s’informent sur le web en lisant un certain nombre de sites. C’est ce qui est dit sur ces sites que votre entreprise doit contrôler.
  • Répondre à toutes les informations fausses.

Gardez votre buzz control

Si bad buzz il y a, ne paniquez pas ! Reprenez les choses en main en suivant ces quelques conseils :

  • Anticipez et identifiez les mécontents
  • Réagissez à temps en mettant en place une cellule de relation web qui gère les commentaires de la marque sur les forums
  • Répondez en affichant clairement son identité et la légitimité avec laquelle vous répondez
  • Répondez de manière objective tout en citant ses sources ou en argumentant avec des données chiffrées.
  • Adoptez une tonalité en cohérence avec la philosophie de l’entreprise
  • Réservez votre réponse à des sites internet influents
  • Ouvrez le dialogue et en évitant de recourir immédiatement à son service juridique
  • Surexposez les messages positifs

Buzzer, c’est un métier

Un buzz, c’est avant tout un outil de communication. Il fait partie de la stratégie de communication de la marque ou de l’entreprise. Il ne se crée pas n’importe comment et repose sur des techniques précises.

Nous vous expliquerons lors d’un prochain post comment créer un buzz ayant un impact et comment l’intégrer à votre stratégie de communication.

 

Et vous, quel buzz vous a le plus marqué ? Lequel vous a le plus fait rire ? Faites-les nous découvrir en attendant notre prochain billet qui vous expliquera comment réussir votre buzz !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus