Facebook modifie ces algorithmes et limite la portée des marques. Si l’annonce a un effet choc, elle s’avère très bénéfique pour le marketing de contenu.

Dès janvier prochain, pour « lutter contre les spams », un nouvel algorithme limitera les diffusions des entreprises sur Facebook. Les responsables du réseau social ont pris cette décision après une enquête auprès de 50 000 personnes. Même s’ils sont abonnés aux informations des marques, les utilisateurs n’aiment pas se sentir assaillis d’annonces et de promotions.

La seule solution pour les entreprises: élaborer une stratégie marketing de contenu riche et complète.

Seules les entreprises capables de comprendre la valeur ajoutée qu’elles peuvent apporter seront récompensées: divertissement, conseils, informations ou call-to action.

Le marketing de contenu, véritable parent pauvre des réseaux sociaux

Beaucoup de marques se sont lancées seules à l’assaut du Web, sans véritable réflexion stratégique. Sauf que remplacer les campagnes offline par une présence sur les réseaux sociaux ne sera plus suffisante pour séduire le consommateur.

La réutilisation à outrance de trends topics, memes et autres propulseurs factices d’engagement sera désormais sanctionnée.  Mais selon une étude de Nate Elliott, publiée par Forrester Research, ce n’est pas réellement un problème.  Les réseaux sociaux traditionnels, tels Facebook et Twitter ne permettent que d’atteindre 2% des fans et seuls 0,1% d’adeptes interagissent à chaque post

On le sait, l’internaute est en recherche active d’un contenu intéressant, séduisant et pertinent. Seules les entreprises capables de comprendre la valeur ajoutée qu’elles peuvent apporter seront récompensées: divertissement, conseils, informations ou call-to action.

Un contenu de qualité, gage de réussite?

Indéniablement, les marques qui réussissent le mieux sur le Web apportent un contenu de qualité à leur communauté d’internautes, en diffusant quotidiennement des messages utiles et attrayants. Au-delà d’une réussite sur le plan de l’engagement des lecteurs, une stratégie marketing de contenu qualitative et réflechie augmente aussi le taux de conversion.

C’est un véritable travail de comparaison et de référencement, qui nécessite une planification et des méthodes de rédaction adaptée au Web. Si vous souhaitez vous aussi mettre en place une stratégie de contenu marketing, découvrez les formations Wearethewords.

 


Commentaires

  1. Ping : Facebook vs le marketing de contenu | Everythin...
  2. Ping : Facebook vs le marketing de contenu | E-MARKETI...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus