KISS, en modèle réduit

Étiquettes : , ,

Les listes à puces permettent daérer vos paragraphes, clarifier vos informations et faciliter leur mémorisation. Voyons comment les optimiser.

Rien n’est moins lu qu’un gros pavé de paragraphe rébarbatif écrit sur le Web (en d’autres mots: publié par quelqu’un qui ne lit pas notre blog).

Pour capter l’attention du lecteur, il faut l’aider à scanner votre contenu. Ecrire du Bite, Snack and Meal, et guider son oeil par des « aspérités » visuelles comme :

  • des intertitres (ou titres h2)
  • des mots en gras,
  • des blocs citations,
  • des images,
  • des listes à puces, bien sur.

Pour vous montrer la différence, prenons un exemple pratique.

Paragraphe :
Copiez et collez votre texte dans le CMS. Passez à l’édition. Aérez les paragraphes en faisant un retour à la ligne après chaque idée exposée et abusez des listes à point. Mettez les expressions les plus importantes en gras, en commençant par les mots clés, puis les informations indispensables à la compréhension de votre sujet. Terminez par un Call To Action.

Liste à puces :
Copiez et collez votre texte dans le CMS. Passez à l’édition :

  • Aérer les paragraphes. Faites un retour à la ligne après chaque idée exposée et abusez des listes à point.
  • Mettre les expressions les plus importantes en gras. D’abord les mots clés, puis les informations indispensables à la compréhension de votre sujet.
  • Terminer par un Call To Action.


Pour profiter des super pouvoirs de la liste à puce, commencez-les par une phrase courte. Cette phrase permettra de légender votre énumération. Par exemple :

Pour optimiser votre liste à puce :

• Utilisez 3, 5 ou 7 items

Utilisez une liste à puce dès que vous avez plus de 2 éléments à présenter. Selon certaines études, les informations seront mieux retenues par listes de 3, 5, ou 7 items.

• Commencez vos items de la même manière

Pour faciliter la lecture de votre liste, commencez chaque item de la même manière. Par un infinitif, un impératif ou un nom commun, par exemple. Mettez la première expression, ou celles qui seront similaires en gras.

Cela dit, n’utilisez pas le même mot à chaque fois. Vous obtiendriez l’effet inverse.

• Gardez un équilibre entre vos items

Equilibrez la longueur des phrases de vos différentes puces (ne faites pas trop long). Utilisez la même structure ou le même nombre de phrases à chaque fois. Cela permettra d’augmenter la vitesse à laquelle l’utilisateur lit votre contenu.


Pour encore augmenter leur mémorisation, reformulez vos items comme des titres.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus