categories_hyperliens

Étiquettes : ,

Les catégories d’un blog et les hyperliens d’un article guident, tels des panneaux de signalisation, l’internaute dans sa recherche. Parcours fléché vers votre contenu.

Le but premier de l’internaute est de trouver ce qu’il recherche en un minimum de temps. Mais si le chemin n’est pas clair, il se perd. Or, son parcours est jonché de choix : à chaque clic, ou il s’enlise un peu plus dans les méandres du web ou – au contraire -, il se rapproche de son objectif. Dans cette course contre la montre – la patience n’est pas sa plus grande vertu –, il faudra constamment le guider et le rassurer dans ses choix, évitant au passage toute frustration et abandon.

Les catégories et hyperliens rendent l’expérience utilisateur encore plus simple et efficace

4 conseils pour rendre votre contenu « trouvable » :

1. Préférez des termes descriptifs

La route vers votre contenu commence d’abord par des intitulés de catégories et des liens clairs et prédictibles. En effet, des catégories descriptives ont bien plus de chances d’être cliquées que des termes alambiqués. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’utilisateur les comprend mieux et plus vite ! Aussi, l’utilisateur a besoin de s’imaginer immédiatement vers quel type de contenu renvoient vos liens ou catégories. Conforté ainsi dans sa démarche, il est alors plus enclin à découvrir votre contenu pour lequel il a déjà un intérêt préalable. Evitez donc les catégories trop génériques ou mystérieuses qui ne donnent pas assez d’informations sur le contenu sous-jacent.

2. Ne jouez pas sur les mots

Mettez-vous dans la peau de votre lecteur et parlez-lui en des termes qu’il comprend. Evitez le jargon des salles de réunion! L’internaute a tendance à se dérober devant du contenu qui ne fait pas sens pour lui. Mais ce qu’il déteste par dessus tout, c’est perdre son temps. Maximisez donc la compréhension immédiate et ne réinventez pas des catégories populaires et éprouvées.

3. Utilisez des classifications intuitives de contenus

L’erreur la plus courante consiste à créer des catégories qui nous parlent à nous plus qu’aux utilisateurs. Comme par exemple classer des modèles de produit par numéro de série. Même si cela fait parfaitement sens pour son créateur, il reste que cela s’avère peu intuitif pour l’utilisateur. En effet, ce dernier considèrera probablement peu ce type d’information pour opérer son choix. En particulier, si le nom de la catégorie n’est pas clair. Il recherchera plutôt les dimensions ou les caractéristiques du produit.

4. Ne vous fiez pas à uniquement votre instinct

Il peut vous jouer des tours. Guider sa cible ne s’improvise pas ! Pour dénicher les meilleurs intitulés, testez-les sur vos utilisateurs et assurez-vous que le contenu de chaque catégorie soit prévisible pour eux.

Pour que la route vers votre contenu soit sans détour, préférez toujours la fonctionnalité à la forme. Misez sur des intitulés descriptifs d’hyperliens ou de catégories (de postes) pour que l’internaute se fraie un chemin jusqu’au contenu qu’il convoite. Il vous en sera éternellement reconnaissant !

Et vous, que faites vous pour rendre votre contenu trouvable? Suivez nos formations en écriture web et mobile, référencement éditorial ou stratégie médias sociaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus