Dans AIDA, il y A comme Action!

Étiquettes : , ,

Faire cliquer les internautes à l’endroit où vous le souhaitez. Tel est l’objectif final de l’AIDA. Comment y parvenir?

Dans cette série sur le célèbre acronyme AIDA, nous avons étudié la manière d’accrocher le lecteur, de l’intéresser à votre contenu, de créer du désir pour votre produit. Il faut maintenant le faire passer à l’action. Quelle action et comment? Explications.

Quelle action?

Grâce aux trois précédentes étapes de l’acronyme AIDA (Attention, Intérêt, Désir, Action), vous êtes censés avoir réussi à donner envie à votre lecteur d’en savoir plus sur votre produit. Il faut maintenant lui donner le dernier coup de pouce pour lui faire accomplir l’action que vous désirez lui faire faire. C’est le sens du A de Action et c’est pourquoi on l’appelle le Call to Action.

Cette action peut être de commander un produit bien sûr mais aussi d’envoyer un email, de s’inscrire à une newsletter, de « liker » sur Facebook…

Inciter à l’action

L’incitation à l’action se fera par un appel résolu, engageant, bien visible à la première personne du singulier (« Je m’inscris ») ou à la deuxième du pluriel (« Devenez membre »). Graphiquement, il doit être mis en valeur dans un bouton prévu à cet effet ou en gras en fin de texte. Et bien sûr, il faut toujours un lien vers une autre page, la page d’acquisition…

Vous pouvez avoir des Call to Action sur tout type de page. Un article sur votre activité par exemple peut se conclure par un appel à s’inscrire à votre newsletter ou à découvrir l’un de vos produits ou à commenter l’article.

Et vous? Comment rédigez-vous vos Call to Action?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus