Pour atteindre votre objectif de conversion, voici quelques éléments importants à intégrer dans votre campagne d’emails!

Pour atteindre votre objectif de conversion, voici quelques éléments importants à intégrer dans votre campagne d’emails!

Une fois le mail ouvert, tout passe par un incitant, un prétexte, un déclencheur pour garder votre cible, pour qu’elle passe à l’action.

Votre objectif de conversion dans vos emails promotionnels doit prendre en compte divers éléments. À chaque degré de maturité d’une cible correspond un incitant. Une marque peut être amenée à pousser à l’achat, susciter l’attention, éveiller l’intérêt ou simplement se faire connaître auprès de la cible. Il faut donc le bon message pour convertir la bonne cible, surtout dans une campagne emailing.

Les préliminaires: l’appel à l’action

Dans un email, la première chose que l’internaute voit est l’objet du mail. C’est pourquoi il est soigné, bien pensé, clair et concis. Un objet trop long sera tronqué dans l’aperçu. S’il est trop court, la cible ne saura pas de quoi il s’agit et n’aura certainement pas envie de cliquer… L’objet du mail constitue votre premier appel à l’action!

Une fois le mail ouvert, tout passe par un incitant, un prétexte, un déclencheur pour garder votre cible, pour qu’elle passe à l’action. Les marques ont alors de multiples possibilités. Elles peuvent inciter grâce à des offres promotionnelles éphémères, des réductions, des concours, des cadeaux… Mais elles peuvent aussi rassurer en proposant des garanties supplémentaires: variétés de modes de paiement, de modes de livraison, retours gratuits, programme de fidélité, … Tout pour chouchouter votre cible!

La pierre angulaire: hiérarchiser l’offre

Il faut mettre en avant l’offre principale, le bénéfice client majeur. Mais il est intéressant dans ce même email de proposer des offres secondaires. En variant les offres, on touche alors différents niveaux de cibles.

Cela s’accompagne évidemment d’un jeu de tonalités: il faut jongler entre le relationnel, l’inspirationnel et le transactionnel. On s’adresse tant aux cibles intéressées par une offre promotionnelle que celles qui accordent plus d’importance à la relation par exemple. N’oubliez pas d’appliquer ce conseil pour écrire un appel à l’action percutant!

La toile de fond: déjouer les freins au clic

Il existe trois grands obstacles au clic ou à l’achat:

  • L’inertie: si l’offre n’est pas éphémère, votre cible remettra certainement son acte d’achat ou de clic à plus tard. Que ce soit aujourd’hui, ou demain, ça ne change rien… En proposant une offre limitée, vous accélérez le processus et gardez le train en marche!
  • L’égo: votre cible accorde plus d’attention si elle s’identifie, si elle se sent concernée. Pour ce faire, utilisez des images, photos, ou un vocabulaire qui leur est familier… Pensez à personnifier vos appels à l’action en utilisant le « je » ou l’impératif au lieu d’un simple infinitif.
  • La peur: une offre peu claire, peu détaillée effraye votre cible. Cela doit lui paraître simple, facile et transparent. Utilisez alors des codes promos, explicitez l’offre dans son entièreté. Si la réduction n’est effective qu’à partir de 35 euros d’achat, spécifiez-le! 
Si le contenu est important dans vos emails promotionnels, le visuel l’est tout autant pour parvenir à votre objectif de conversion. Il doit être adéquat, attrayant et parlant. L’utilisation de bandeaux, pastilles, blocs d’images permet aux cibles de s’identifier et surtout de reconnaître l’offre en un coup d’œil! Efficace, non?

Et vous, quels sont vos conseils pour arriver à votre objectif de conversion dans vos campagnes emailing?


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus