Images et photos inondent le web mais lesquelles utiliser? Les creatives commons, une piste pour trouver des images libres de droits.

Étiquettes : ,

Images et photos inondent le web mais lesquelles utiliser pour son blog? Les creative commons, une piste pour trouver des images libres de droits.

Dénicher des images libres de droits pour illustrer ses contenus web est primordial. L’image a un impact important pour l’attractivité des contenus selon les rapports heatmap. C’est donc un véritable outil de communication. Mais il n’est pas toujours évident d’alimenter son blog de belles photos. Fouillez dans les banques d’images à la recherche de photos mais…libres de droits!

Les licences libres de droits sont donc une manière pour l’auteur de protéger son oeuvre sans en empêcher sa diffusion.

Trouver des images libres de droits, ça veut dire quoi?

Un auteur qui produit une oeuvre en possède tous les droits. C’est la propriété intellectuelle. Mais il peut lever certains droits pour faciliter la circulation de sa création sous conditions. L’oeuvre devient alors libre de droits. Être libre de droits signifie que les droits sont levés et qu’aucune compensation n’est demandée à l’utilisateur tiers pour la réutilisation ou modification. Les licences libres de droits sont donc une manière pour l’auteur de protéger son oeuvre sans en empêcher sa diffusion. En quelque sorte, il accorde des permissions aux utilisateurs sous une licence. La licence creative commons fonctionne sous cette forme.

Les creative commons vues de plus près

Les licences creative commons sont gérées par l’organisation Creative Commons à un niveau international. Cet organisme réglemente l’utilisation des oeuvres en tous genres: photos, vidéos, textes… Protéger les droits d’auteurs en favorisant la circulation légale des oeuvres est leur but ultime. La création de licences creative commons vient en réaction au copyright jugé trop restrictif. Elles permettent donc une certaine flexibilité dans un cadre juridique simplifié.

Les licences Creative Commons demandent aux utilisateurs d’œuvres de solliciter la permission des titulaires de droits pour effectuer tout acte sur une œuvre que la loi réserve exclusivement à un titulaire de droits et que la licence n’aurait pas autorisé expressément.

Pratiquement, lorsque vous trouvez une image qui vous plait, il vous suffit de lire les pictogrammes accordés à l’oeuvre. Ces petites icônes vous donnent alors une idée de ce que l’auteur vous autorise ou non à faire avec sa création. Différents types de permissions sont alors cédées à l’utilisateur.

Les attributions sous creative commons

La flexibilité apportée par les creative commons ne veut pas dire que l’utilisateur peut tout faire! Quatre paramètres sont évalués et donnent lieu à des autorisations et licences différentes:

  • L’attribution: C’est l’obligation ou non de citer l’auteur de l’oeuvre.
  • La modification: C’est la possibilité accordée par l’auteur d’apporter un changement quelconque à l’oeuvre originale.
  • L’usage commercial: L’auteur accorde ou pas la permission à l’utilisateur de réutiliser son oeuvre dans un contexte commercial.
  • Le partage dans les mêmes conditions demande à l’utilisateur de redistribuer l’oeuvre une fois modifiée sous la même licence que celle empruntée.

En tout, six licences naissent de la combinaison de ces quatre paramètres.

  • L’attribution: L’utilisateur peut pratiquement tout faire tant qu’il cite l’auteur de l’oeuvre originale. Cette licence est la plus souple.
  • L’attribution sans modification: L’utilisateur peut utiliser l’oeuvre sans réaliser de changement. Il doit également veiller à mentionner son auteur.
  • L’attribution sans usage commercial avec partage dans les mêmes conditions: L’utilisateur peut modifier l’oeuvre si ce n’est pas pour un usage commercial. Citer l’auteur et rediffuser l’oeuvre dans les mêmes conditions de licence lui est demandé.
  • L’attribution avec partage dans les mêmes conditions: L’utilisateur peut modifier l’oeuvre tant qu’il signale l’auteur et redistribue sa nouvelle création dans les mêmes conditions.
  • L’attribution sans utilisation commerciale: Une modification et rediffusion de l’oeuvre est autorisée en mentionnant l’auteur mais seulement dans un cadre non commercial.
  • L’attribution sans utilisation commerciale ni modification: L’utilisateur est juste autorisé à réutiliser l’oeuvre telle quelle en annotant l’auteur. Cette licence est la plus limitative.

Les banques d’images Pixabay ou Flickr utilisent les licences creative commons pour aider les utilisateurs à trouver des images libres de droits. Connaissez-vous d’autres banques d’images?

Sources:


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus