Rédiger un bon sondage pour le web n’est pas une tâche anodine. La notoriété de son auteur est également en jeu. Voici 5 conseils pour un sondage réussi.

Étiquettes : , ,

Rédiger un bon sondage pour le web n’est pas une tâche anodine. La notoriété de son auteur est également en jeu. Voici 5 conseils pour un sondage réussi.

Le sondage, c’est le bon moyen de « prendre la température » auprès de ses cibles. Poser des questions à la communauté pour coller au mieux à ses attentes.

Un bon sondage passe par une bonne réflexion

Le sondage, c’est le bon moyen de « prendre la température » auprès de ses cibles. Poser des questions à la communauté pour coller au mieux à ses attentes. Sur le web, le sondage doit être bref et rapide à faire… Mais si concis qu’il soit, il peut vous apporter une quantité d’informations à grande valeur ajoutée. Récolte d’avis, d’opinions, de suggestions, de tendances; le sondage ne s’improvise pas. Voici notre checklist pour un sondage réussi!

 

  1. Définir les objectifs: que voulez-vous savoir? Quelle est la raison d’être de votre sondage? Il doit faire partie intégrante d’une stratégie bien pensée. Le sondage n’est pas une « communication banale et diversifiée » vers ses cibles, il a pour vocation de récolter des données. À vous de déterminer les modalités.

 

  1. Rédiger pour les cibles: intéressez votre répondant, donnez-lui envie de participer au sondage et de donner son avis. En utilisant son vocabulaire, ses centres d’intérêts, vos cibles vont se sentir valorisées et impliquées. Cela suppose que vous avez déjà, en amont, une certaine connaissance de vos cibles.

 

  1. Ne pas trop orienter les réponses: le but d’un sondage est vraiment d’obtenir les avis ou les tendances de votre lectorat. Dans ce cas, essayez de proposer des réponses objectives sans les qualifier. Évitez les jugements mais n’hésitez pas à utiliser l’humour ou la connivence.

 

  1. Veiller à la précision des questions et des réponses: le répondant doit pouvoir comprendre en quelques secondes la question et répondre rapidement sans trop réfléchir. Avec des questions ou réponses trop complexes, vous allez perdre en spontanéité et peut-être en authenticité.

 

  1. Tester votre sondage: en interne, sur vos collègues ou amis… pour être sûr que tout est clair, que vous n’avez rien oublié et qu’aucune coquille ne s’y est glissée.

Enfin, une fois que votre sondage est bien pensé, bien rédigé et résistant à toute épreuve; il faut alors le diffuser sur le canal de votre choix: réseaux sociaux, site internet, blog,… Il ne vous restera plus que l’étape d’analyse des résultats, mais ça c’est une autre histoire!

Et vous, quels sont vos points d’attention lorsque vous rédigez un sondage pour le web?

Crédits Photo: Keith Bacongco


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus