Si MacGyver peut désamorcer une bombe avec un trombone, vous aussi devenez un pro des fils de fer web! Une étape cruciale avant la rédaction de contenus.

Étiquettes : , ,

Si MacGyver peut désamorcer une bombe avec un trombone, vous aussi devenez un pro des fils de fer web! Une étape cruciale avant la rédaction de contenus.

Le fil de fer doit donc être bien structuré mais malléable… pour subir les corrections nécessaires et s’adapter aux revendications du client!

Tout est dans le briefing… pas si sûr!

Écrire pour le web, ça peut être parfois très subjectif. Tout comme chaque être humain a sa propre perception du « mauve » ou de l’ « orange »; chaque rédacteur web a sa plume et chaque client ses propres visions.

Ce qui raisonne comme un ton « catchy » ou « accrocheur » pour l’un peut être vu tout à fait autrement par d’autres. Comment faire alors pour rencontrer les attentes de votre client?

Un bon fil de fer: robuste mais malléable

Le fil de fer comme son nom le suggère est le squelette de votre production. Il montre à votre client l’angle que vous allez prendre et la structure de votre article.

Ce qu’il doit contenir:

  • Titre: la promesse de votre article. Il doit être suggestif, teasing, informatif et court
  • Chapeau: c’est le résumé de votre article
  • Une introduction: pour contextualiser brièvement
  • Des sous-titres: ils montrent la structure à proprement parler. On ne le répète jamais assez, sur le web c’est une idée par paragraphe. Vos sous-titres doivent donc faire miroiter ce qu’il il y aura dans votre paragraphe.

Quelques phrases d’explications ou des « bullets points » peuvent accompagner le fil de fer pour étayer votre propos. Encore une fois, on est jamais trop prudent et votre client n’est pas dans votre tête…ni vous dans la sienne. Enfin, on espère…

Le fil de fer doit donc être bien structuré mais malléable…pour subir les corrections nécessaires et s’adapter aux revendications du client!

Trop d’info tue l’info

Le fil de fer vous fait gagner du temps. Il ne faut donc pas vous lancer dans la rédaction d’une prose aboutie. Imaginez-vous passer du temps à écrire dans une direction pour que votre client vous demande de rebrousser chemin et faire tout l’inverse? Quel gachi!

C’est ce que le fil de fer vous permet d’éviter. En étant succinct, structuré et clair, votre client voit où vous voulez en venir et vous permet de réajuster si nécessaire. Et pour vous, pas de temps perdu sur du contenu « bon pour la poubelle ».

D’ailleurs gardez bien au chaud vos informations non ou pas encore utilisées! À ressortir lors de la rédaction ou lors de la commande d’un autre client.

Le fil de fer, fer de lance de l’écriture web

Le fil de fer, c’est donc l’outil par excellence pour éviter de nombreux aller-retours, à la manière d’un décorateur intérieur: « un peu plus à gauche, non un peu plus à droite ».

Un problème auquel vous pouvez être confronté avec l’écriture web, c’est un client qui ne sait pas exactement ce qu’il veut. Mais souvent, il sait ce qu’il ne veut pas. Au lieu de lui donner l’antithèse de ce qu’il souhaite, on vous conseille de passer par une étape intermédiaire: le fil de fer!

Et vous quelles sont vos astuces pour rédiger un bon fil de fer pour la rédaction web?

Crédits Photo: PDPics


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus