Étiquettes : ,

L’omniprésence de l’e-mail fait parfois oublier son équivalent physique. Pourtant, le marketing par courrier papier a encore de beaux jours devant lui!

On a affaire à un véritable phénomène d’e-fatigue: près de 60% des e-mails sont basés sur des promotions, de la vente… Dans cette nuée de messages devenus indésirables, un vrai courrier papier peut sortir du lot!

Et pour cause, l’e-mail doit ses premiers succès à un phénomène de lassitude similaire – à l’époque, le courrier papier était trop présent, et son penchant numérique paraissait exceptionnel.

La valeur ajoutée du courrier papier

Le courrier reste très apprécié et efficace. 64% des français aiment en recevoir et 94% le lisent (contre 52 et 83% pour l’e-mail). C’est notamment dû à l’impression de proximité, de personnalisation et de fiabilité qu’il inspire par rapport à l’e-mail.

Mais comme pour l’e-mail, il y a des règles à respecter pour retenir l’attention:

  • Disposez d’une liste de destinataires propre et à jour, avec des noms et adresses précis.
  • Restez concis et clair, le consommateur n’a pas beaucoup de temps à vous accorder
  • Utilisez un design attractif et représentatif de votre marque
  • Proposez des Call-to-action forts et détaillés, pour guider le consommateur en l’absence de bouton cliquable (appelez tel numéro, visitez notre magasin, rendez-vous sur telle page web…)
  • Réfléchissez au tracking de vos résultats. Certains services peuvent vous renseigner sur les courriers délivrés ou refusés. Vos CTA peuvent inviter à rapporter ce courrier en magasin… Vous devez avoir un moyen de suivre l’activité de vos destinataires!

Et pourquoi ne pas joindre un échantillon de produit, ou des bons de réduction? Ou simplement miser sur un format original et attrayant? Le support en lui-même est un atout.

Réintégrer le courrier papier dans sa stratégie cross-canal

Le courrier marketing est donc efficace, à une époque où l’e-mail peut lasser. Mais de là à dire que l’e-mail n’était qu’une passade? Non, courriers papier et électronique sont simplement deux canaux différents, dédiés à des usages différents. Ne privilégiez ni l’un, ni l’autre! L’équilibre et la polyvalence sont les clés d’un marketing réussi.

Courriers papier et électroniques sont simplement deux canaux différents, dédiés à des usages différents. Ne privilégiez ni l’un, ni l’autre!

Ainsi, tissez des liens et passerelles d’un canal à un autre, pour qu’à chaque étape du processus de décision (attention, intérêt, désir, action) le bon canal apporte le bon contenu à votre consommateur. Ainsi un Pure player pourra avec ces courriers attirer des cibles généralement moins sensibles à une communication digitale, par exemple… et un QR Code peut rapidement renvoyer du courrier papier à votre site!

Et vous, utilisez-vous le courrier papier dans vos opérations marketing? Comment cela s’intègre-t-il à vos plans de communication?

Envie d’en savoir plus en stratégie de contenu? Les formations Wearethewords peuvent vous aider!


Commentaires

  1. Bonsoir,

    je ne peux que souscrire, ayant publié un dossier sur ce thème à l’occasion des voeux de fin d’année. Le mail ne remplacera pas (surtout pour les entreprises) la traditionnelle carte

    Bonne soirée

  2. Avatar Philippe dit :

    Dans mon entreprise, on privilégie l’e-mailing au mailing. Pas un mal pour moi, si l’on garde le même budget au total. Cela laisse de la marge pour des campagnes mailing papier plus conceptuelles et percutantes.

  3. Avatar Nadine dit :

    Tout est dit, excellent article avec lequel je suis tout à fait d’accord. Les statistiques m’ont positivement étonnée, je ne pensais pas l’impact du courrier mailing aussi important. Effectivement l’intérêt de l’envoi de courrier mailing est décuplé si on le combine à d’autres stratégies (envoi d’e-mails, sms etc.). En faisant appel à des entreprises spécialisées il est possible de faire de belles économies d’échelles. Pour répondre à la question en fin d’article, ma boite fait appel à http://www.handirect.com/envoi-de-courrier-mailing par exemple et les résultats sont positifs pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus