Le chemin de fer, votre blog sur les rails de votre stratégie

Étiquettes : , , , ,

Outil de planification essentiel, le chemin de fer met votre blog sur les rails et la ligne du temps de votre stratégie de contenus. 

En marketing de contenu, tout est une question de mise en place. Au sens littéral et proprement éditorial du terme. Car oui, le marketing de contenu est un long chemin qui nécessite d’assurer l’utilité et la pertinence de ses efforts de production. Une bonne mise en place est donc essentielle à la performance d’un plan éditorial, et à plus forte raison à la gestion du calendrier de publication d’un blog.

Le chemin de fer, un outil de planification éditoriale

Parmi les outils indispensables à l’éditeur traditionnel et par extension à l’éditeur web et au blogueur: le chemin de fer. Il sert aussi bien à la planification des contenus qu’à leur temporalisation. Originalement d’application pour ventiler la narration d’un livre ou d’un magazine, le chemin de fer est devenu un outil de notoriété et de conversion de premier plan quand on gère un blog.

Le chemin de fer est devenu un outil de notoriété et de conversion de premier plan quand on gère un blog.

Thèmes, typologie des contenus, volumétrie, fréquence de publication, canaux d’activation sont autant d’axes de travail pour articuler les publications d’un blog. Mais pour les inscrire sur une ligne du temps, un outil de planification comme le calendrier éditorial ou le chemin de fer est plus que nécessaire.

Du bon aiguillage en 5 questions clés

Vous ne savez pas dans quel ordre assembler les wagons de votre ligne éditoriale? Et si on interrogeait votre chemin de fer?

  1. Quelles thématiques traiter? De quoi parlent vos concurrents et de quoi ne parlent-ils pas? Les réponses à ces deux questions sont bien utiles pour équilibrer syndrome de la page blanche et boulimie de contenus. Pensez d’abord à intéresser vos lecteurs y compris vos lecteurs de niche.
  2. Quels types de contenu produire? La règle 411, vous connaissez? Un concept de webmarketing imaginé Outre-Atlantique: 4 contenus pour informer, éduquer, divertir pour 1 post de “soft promotion” et 1 autre de “hard promotion” (vente directe). Pas mal pour débuter mais veillez surtout à bien délimiter et prioriser vos objectifs.
  3. Quel format privilégier? Contenus longs, contenus courts, brèves, snaking content? Articles, reportages, témoignages, images, vidéos, sons? Vous avez l’embarras du choix! Pensez à varier votre typologie de contenus et assurez-vous de leur capacité à être facilement partagés sur tous les réseaux sociaux.
  4. Quel volume et quelle fréquence de publication soutenir? Même avec un comité de rédaction réduit et des ressources limitées, vous devez impérativement publier de manière fréquente et régulière. Sans cela, dites adieu à l’engagement de vos cibles. Projetez-vous à deux ou trois mois dans l’idéal. À plus long terme, vous pouvez aussi anticiper le traitement des marronniers.
  5. Quels outils choisir pour son chemin de fer? Il y a quelques semaines, nous vous présentions des outils de planification efficaces et stylés. Pour quelque chose de plus simple à prendre en mains, CoSchedule propose un tableur Excel plutôt sympa en plus d’être pratique. Peu importe l’outil que vous choisissez, l’essentiel est qu’il vous plaise et vous convienne.

 Et vous, votre chemin de fer: il est comment?


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus