La pyramide inversée: être lisible, être visible

La pyramide inversée: être lisible, être visible

Ce billet a été lu 131 fois. À votre tour?

La pyramide inversée impacte la lisibilité et la visibilité de votre contenu. Son objectif: capter le lecteur mais aussi les moteurs de recherche.

La pyramide inversée, héritage du journalisme cher à la rédaction web, est une technique de rédaction qui consiste à aller de l’essentiel vers le particulier. En rédaction web pas de suspense: on crache le morceau dès les premières lignes, sans quoi le lecteur passe à autre chose.

La pyramide inversée a l’avantage d’augmenter à la fois la lisibilité et la visibilité. On capte ainsi à la fois le lecteur et les moteurs de recherche, beaucoup plus sensibles aux mots-clés présents en haut de page.

La pyramide inversée permet de faire d’une pierre 2 coups: capter l’attention de votre lecteur et augmenter votre visibilité dans les moteurs de recherche.

La pyramide inversée, alliée de votre référencement

On le sait: placer vos mots clés en haut de page permet d’être mieux considéré par Google. Le principe de la pyramide inversée est donc particulièrement intéressant: si vous abordez l’essentiel de votre sujet en premier, vous placerez naturellement vos mots clés en haut de page.

La pyramide inversée vous permet donc de faire d’une pierre 2 coups: capter l’attention du lecteur et satisfaire immédiatement ses attentes et augmenter votre visibilité dans les moteurs de recherche. D’autre part, si vous respectez ce principe de rédaction, vous serez naturellement amené à placer vos mots-clés en début de page. Vous gagnerez ainsi du temps sur l’édition de votre contenu.

De l’essentiel au négligeable, l’écriture web au prisme de l’efficacité

Le principe de la pyramide inversée s’applique à plusieurs échelles et pas seulement à vos articles.

  • À l’échelle du site web: la page d’accueil doit présenter l’essentiel du contenu. Plus on avance dans la hiérarchie des pages, plus le contenu sera détaillé et spécialisé.
  • À l’échelle de la page et de l’article: contenus froids, contenus chauds, même combat. Qu’il s’agisse d’un article ou d’une page, réservez toujours l’essentiel de votre contenu au haut de la page. Petite astuce: écrivez votre article ou votre page puis rédigez le chapeau en dernier. Considérez-le comme une sorte de conclusion….que vous placerez en entrée d’article.
  • À l’échelle de la phrase: appliquez la pyramide inversée à l ‘intérieur même de vos phrases. Placez donc les mots importants (qui seront également vos mots clés) en début de phrase. Ceci est particulièrement valable pour les titres, chapeaux ou textes d’introduction.

Vous l’aurez compris: on pense mots clés, haut de page, début de phrases. On privilégie l’essentiel aux fioritures stylistiques. Google vous remerciera et vos lecteurs aussi!

Quels sont vos conseils et astuces pour respecter le principe de la pyramide inversée?

Related

A propos de Jessica Dooryhée

Littéraire dans l'âme et après m'être fascinée pour la littérature médiévale, je me suis finalement tournée vers des techniques de communication plus...modernes. Et j'y suis devenue accro! Passionnée par la e-communication et désormais (presque) convaincue que les chevaliers ne sauveront pas le monde, je m'intéresse au marketing éditorial et à la production de contenu(s) dans le cadre d'une stratégie de marque.

Sur le sujet, avez-vous lu...

2 Responses to La pyramide inversée: être lisible, être visible

  1. […] La pyramide inversée impacte la lisibilité et la visibilité de votre contenu. Son objectif: capter le lecteur mais aussi les moteurs de recherche.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>