3 conseils pour bien calibrer ses contenus web

Étiquettes : , , ,

Vous trouvez qu’écrire un article vous prend trop de temps? De la recherche du sujet à sa rédaction, voici 3 conseils pour calibrer ses contenus web. 

Bien organiser sa veille

Vous passez des heures à chercher un sujet d’article? Il est temps de faire le point sur votre stratégie de veille. Réseaux sociaux, outils de curation comme Scoop it: prenez le temps de faire le tour des outils à votre disposition pour puiser l’inspiration pour vos contenus web. Ne négligez pas Google Actualités: à partir de votre recherche Google, filtrez sur « Actualités ». C’est une source qui demande un tri manuel conséquent mais qui recèle une mine de sources d’inspiration…

Une fois votre veille bien mise en place, il faut assurer un suivi quotidien en fonction du volume de contenus: quelques minutes matin, midi et soir par exemple. Et vous verrez qu’au moment d’écrire, il ne vous faudra pas plus de 5 minutes pour trouver votre sujet…

Une petite astuce? Vos mises en exergue doivent répondre à la question ou au sujet soulevé par le titre du paragraphe concerné. Ceci dans le but de faciliter la lecture en scan pour l’utilisateur.

Calibrer ses contenus web sur base de gabarits éditoriaux

Vous avez l’habitude de vous lancer dans la rédaction au fil de la plume? Halte là. Commencez par rédiger un fil de fer pour structurer le plan de votre propos. En 30 minutes, vous devrez avoir le squelette de votre article et gagnerez largement sur le temps de rédaction.

Pourquoi passer par un gabarit éditorial? Parce que la rédaction d’un fil de fer vous permettra de resserrer votre propos autour de l’essentiel, de donner du sens à votre texte, d’optimiser sa progression logique.

La recette d’un bon fil de fer:

  • Le contexte (client, cibles, volumes, média)
  • Le sujet: prenez le temps de répondre aux questions des 5W. Cela vous permettra de clarifier votre angle éditorial, et de prioriser les informations de votre article.
  • Le style et le ton: une fois formalisés, ils vous guideront dans la rédaction de votre article.
  • Calibrage du texte & SEO: une fois vos mots clés définis, prévoyez en amont leur densité et leur ventilation dans votre texte (titre, sous-titres, contenu des paragraphe…);
  • Le plan de votre article, plus ou moins détaillé en fonction de vos aisances rédactionnelles.

Rationaliser les techniques d’écriture

Règle des 5 W, AIDA, pyramide inversée: on finirait par connaître les règles de rédaction web par coeur, n’est-ce pas? Et pourtant, en pratique tout n’est pas aussi simple. Combien d’articles-fleuve croise-t-on encore au détour d’une page web? Combien de textes à n’en plus finir dont la lisibilité douteuse dissuade les lecteurs les plus assidus? Et pour cause: souvent emballés par notre propos, on en finit par oublier les principes les plus élémentaires de la rédaction web. Résultat? On écrit plus pour nous que pour l’internaute, qui ne s’y retrouve plus.

Établissez par exemple une check-list pour contrôles la qualité de votre contenu (SEO, structuration, ton, style…) ou relisez la règle des 3 « R » (Résumer, Restructurer, Réécrire). Limitez-vous à une volumétrie de 300 à 500 mots pour un article. Vous êtes au-dessus et pas moyen de réduire? Félicitations! Vous tenez là un 2e article. Retour au point #2: restructurer ses contenus web autour de l’essentiel.

N’oubliez pas d’optimiser la lisibilité grâce à la mise en forme: utilisez les mots en gras pour souligner les points ou expression clés de votre développement. Une petite astuce? Vos mises en exergue doivent répondre à la question ou au sujet soulevé par le titre du paragraphe concerné. Ceci dans le but de faciliter la lecture en scan pour l’utilisateur.

Et vous, quelles sont vos astuces pour bien calibrer vos contenus web? 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus