Les 3 astuces du rédacteur web efficace

Étiquettes : , ,

Comment un rédacteur web peut-il rédiger plus rapidement? Voici 3 astuces pour une rédaction web efficace et rentable.

La tenue d’un blog avec deux ou trois billets par semaine reste une bonne option.

Rédiger pour le web demande du temps, de l’énergie et des méthodes efficaces. Parmi ces ressources, le temps ne sera pas renouvelable. Pour un rédacteur web, chaque minute passée devant son ordinateur équivaut à de l’argent. Pour épargner ses précieuses heures et gagner en productivité, le rédacteur web à plein temps doit connaitre quelques astuces.

Le rédacteur web met de l’ordre dans ses idées

Un rédacteur web est amené à rédiger des textes avec des thèmes différents. Il arrive parfois que les mêmes thèmes reviennent. Ainsi pour ne pas perdre trop de temps à se remémorer les principes de raisonnement, le rédacteur a intérêt à bien classer ses dossiers par thème. Toutefois, il ne s’agit pas de dupliquer le contenu, mais d’aider la mémoire à retrouver rapidement ses marques.

Après avoir déterminé le mot clé principal et les deux autres secondaires, le rédacteur peut commencer à élaborer son plan. Ce sera une structure permettant de mettre l’ensemble de ses idées. Après cela, il est possible d’illustrer le texte avec des exemples concrets, éventuellement avec des chiffres ou les résultats d’une étude.

Le rédacteur web publie fréquemment

Tel un athlète de haut niveau, le rédacteur web gagnera en performance grâce aux exercices. Il importe de rédiger divers thèmes et à tout moment. La tenue d’un blog avec deux ou trois billets par semaine reste une bonne option. Au besoin, on peut remettre ses vieux contenus à jour. Il est clair que les contenus dupliqués n’avancent à rien.

De préférence, on rédige un article original puis on le compare à un autre texte traitant de la même thématique. La force réside sur la capacité à cultiver la différence. Bien entendu, cette profusion d’idées se destine à une publication sur le web. Il faut juste trouver le meilleur support.

La rédacteur web s’autodiscipline

Outre le fait de savoir frapper à l’aveuglette avec un bon débit, le rédacteur web se doit de mettre en place une autodiscipline. Cela concerne notamment le temps consacré à chaque article. Un rendement minimum mérite d’être maintenu. Plus on sera productif, mieux le temps est monétisé. De plus, cela règle les éventuels tracas dus au retard de livraison.Dans la mesure du possible, un rédacteur à plein temps peut constituer son propre lexique. Il répertorie les mots qu’il a l’habitude de manier pour différencier son style.

En dernier, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Un bon rédacteur doit en effet relire attentivement son article. Une lecture à haute voix permet d’entendre la musicalité des mots et éviter la routine et l’erreur.

Et vous, quels conseils donneriez-vous pour être un bon rédacteur web ?

Merci à l’agence laplume pour la rédaction de cet article éclairant!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus